Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Présentation de la sociologie : concept, méthode, courant de la sociologie

Par   •  28 Octobre 2018  •  1 757 Mots (8 Pages)  •  189 Vues

Page 1 sur 8

...

Les gens ont tous dans la tête que les relations ne durent plus. Donc le mariage n'est plus une garantie, donc il faut trouver quelqu'un de très compatible. C'est intégré mentalement, formation couples jetables.

Influence familiale qui atteint quelqu'un de compatible.

- La réussite scolaire : elle dépend du travail mais il y a des structures sociales agissant :

- l'école reconnaît des signes sociaux comme la parole et la tenue. Elle juge les personnes socialement donc les sanctions sont rapides. L'école juge l'école familiale et il faut que ce soit compatible.

L'école publique doit reconnaître une bonne éducation.

=> Famille et école sont des structures de socialisation.

BOURDIEU étudie ces différences et les sanctions

C'est un cercle vicieux car il y a un conditionnement par la famille.

Si mauvaise formation = sanctions.

Il y a une hiérarchie sociale, une hiérarchisation des ethnies. Il existe une sorte de barrière sociale avec la couleur. Phénomène très important aux USA.

B/ Le niveau d'ambition théorique.

Il existe 3 niveaux :

- niveau de portée générale. On est à l'échelle de la société globale, exemples qui peuvent être valables à plusieurs sociétés.

EX : comportements consuméristes, l'individu n'est plus acteur de sa consommation. Fausse liberté qui est influencé par la pub => conditionnement, hors de la maîtrise de ses propres besoins.

- niveau de portée moyenne. Les conclusions sont limitées à un cadre socio historique déterminé.

EX : Les phénomènes aux USA après le 11 septembre sont les contrôles fréquents qui étaient rassurants au lieu d'inquiétants. Car c'est dans un cadre précis.

- de portée locale : on fait des enquêtes microsociologiques expliquent des comportements de quelques personnes.

EX : Prison, hôpitaux psychiatriques.

Les 2 dernières échelles sont + utilisées que la 1ère.

C/ Les principes d'investigation de la sociologie.

1er rang : l'approche objectiviste. On considère que les phénomènes sociaux ont une réalité propre = ils échappent aux individus (non palpable) ces phénomènes agissent sur nous. Le social agit sur l'individu.

Principe développement par DURKHEIM => On peut choisir de faire tout / on est libre de faire ce que l'ont veut. DURKHEIM démontre que la société influe sur l'individu par exemple le suicide. Il remarque que se sont les hommes qui se suicident le plus ainsi que les plus vieux.

Il remarque aussi à propos du suicide que se sont les personnes isolés.

=> Une société normale à lot de suicidé. Si elle n'en a pas la Société est imparfaite.

Elle ne peut pas l'être : il a des déceptions amoureuses, des conflits etc...

DURKHEIM : on est construit et structuré par la societé

2e rang : l'approche subjectiviste. L'individus est capable de donner un sens à ses actions => on ne peut agir que sous une motivation interne.

WEBER défend l'idée que l'action d'un individu est soumis à un groupe social.

Motivation rationnelle :

Motivation rationnelle en finalité:on veut atteindre notre but

Motivation rationnelle en valeur : la motivation suit les principe

Motivation selon rituel : se conformer à des habitude faire les chose de façon mécanique

3e rang : le constructivisme. Un individu peut de lui mm faire ses propre choix il n'est pas toujours soumis à la société.

On fait des chose selon nos normes (intériorisé) néanmoins on est capable de les modifier partiellement par des initiatives personnelles

III/ Les outils et méthodes de l'analyse sociologique.

Les méthodes quantitatives :

Les données chiffrées élaborées par les sociologues à partir d’enquêtes reposant sur des questionnaires par ex avec questions ouvertes ou fermées, les questions ouvertes n'étant pas quantifiables.

On se base sur un échantillon (de personnes) = un modèle réduit de la société. Il faut qu'il soit dans les mêmes proportions, il faut qu'il soit stratifié (âge, sexe, origine...).

Pour déduire l'information de l'échantillon il faut faire une étude mathématique (statistiques).

Les questions posées portent sur des conduites sociales (croyant ou non ?) que l'on va catégoriser par déterminants sociaux (l'âge, sexe, profession...CSP : catégories socio-professionelles).

Les données trouvées ne permettent pas de tirer des conclusions immédiates.

Il faut donc ensuite les interpréter. Derrière un facteur peut se cacher d'autres facteurs.

Le sociologue peut utiliser des données déjà existantes comme celle de l'INSEE.

Les méthodes qualitatives :

- L’enquête par entretien : aller jusqu'au récit de vie plus qu'une question ouverte, on ne peut pas faire ça sur un grand échantillon = laisser parler la subjectivité.

- L'entretien directif : on dirige les questions

- L'entretien semi directif : on laisse parler et on recadre

- L'entretien libre.

Plus on laisse de liberté plus il y a de travail de recadrage derrière mais on a plus d'informations

-

...

Télécharger :   txt (12 Kb)   pdf (57.7 Kb)   docx (19.2 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club