Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Etude de Gestion STMG

Par   •  3 Octobre 2018  •  731 Mots (3 Pages)  •  532 Vues

Page 1 sur 3

...

délais, ce qui se ressent ensuite sur la satisfaction du client. Travailler dans un environnement de travail favorable rend les salariés plus disponibles, plus investis et renforcent l’image de l’entreprise. Ainsi, les clients sont satisfaits et deviennent fidèles à l’entreprise et engendrent une augmentation du chiffre d’affaires.

L’étude menée nous confirme que, le bien-être est en réalité bel et bien un facteur de performance. Elle a également permis d’identifier des clés pour initier une démarche de bien-être au travail : donner du sens, créer un environnement qui permet à chacun de répondre à ses besoins de reconnaissance, d’autonomie, d’équité, de sécurité, …). tout cela relève avant tout d’une prise de conscience du dirigeant et d’un relais de la part de l’équipe d’encadrement. Le fais d’améliorer les conditions de vie des salariés peut diminuer le taux d’absentéisme et du turnover. La performance sociale, elle peut se définir comme la résultante -positive ou négative- des interactions des salariés d’une organisation, dans l’atteinte des objectifs de celle-ci. Plus le facteur humain est en performance sociale positive, plus il est imaginatif et créatif pour atteindre lesdits objectifs. La performance financière des entreprises est mois pérenne et moins durable si la performance sociale est négligée. La performance sociale lorsqu’elle est positive contribue à la performance économique en favorisant une meilleure efficience. Quand la performance sociale est négative elle obère la performance économique. Pour éviter cela, il faut favoriser la performance sociale du facteur humain pour qu’il contribue au mieux à la performance économique de l’organisation.

...

Télécharger :   txt (5 Kb)   pdf (44.7 Kb)   docx (11.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club