Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse de la situation de l’entreprise cas

Par   •  5 Octobre 2017  •  1 640 Mots (7 Pages)  •  990 Vues

Page 1 sur 7

...

contrôler les activités de l’entreprise. Les éléments caractérisant une structure : l’organigramme, la division du travail, les degrés de centralisation, les mécanismes de coordination et enfin les types de structures.

L’organigramme : L’organisation actuelle de Della Robbia est construite autour d’un comité exécutif, il y a le directeur général, la directrice adjointe, le directeur financier et le directeur du développement. L’équipe de direction est constitué des membres ci-dessus faisant parti du comité exécutif ainsi que du directeur des ressources humaines, directeur délégué de la construction, directeur délégué des infrastructures, directeur chargé de services et enfin directrice de la logistique et des approvisionnements. Pour finir l’organigramme il y a les responsables fonctionnels et le centre opérationnel.

Ce schéma n’indique pas les rapports informels reliant chaque membre de la société.

La division du travail : La division du travail est nécessaire dès lors que les tâches se répètent et nécessitent plusieurs personnes. Ici la division est verticale car il y a plusieurs lignes hiérarchiques, l’organigramme est de forme « pointu ».

Les degrés de centralisation : Etant donné que Della Robbia est une société grandissante depuis 1935 et que l’environnement devient de plus en plus imprévisible, l’équipe dirigeante ne peut à elle seule exercer son pouvoir sur tous les salariés. Sauf que dans ce cas, les responsables fonctionnels disposent d’une autonomie restreinte, peu d’initiative individuelle sont accordées. C’est

une organisation très pyramidale, rigide et donc peu autonome. Sachant que hormis le comité exécutif, tous souhaiteraient plus d’indépendance. C’est donc une entreprise avec un degré de décentralisation minime et entraine moins de réactivité et de motivation.

Les mécanismes de coordination : Selon Henry Mintzberg il y a 6 mécanismes : Ajustement mutuel - Supervision directe - Standardisation des résultats - Standardisation des procédés - Standardisation des normes - Standardisation des qualifications.

La société Della Robbia dispose d’un mécanisme de supervision directe car dans cette organisation structurée, les supérieurs donnent des ordres à leurs subordonnés. L’information est essentiellement descendante.

Les types de structures : H. Mintzberg a aussi étudié les particularités des configurations structurelles : Structure simple – Structure fonctionnelle – Structure divisionnelle – Structure matricielle. L’entreprise opère avec une structure fonctionnelle ce qui d’ailleurs n’est pas en cohérence avec la stratégie globale de diversification. En effet le directeur prend seul les décisions pour tout le monde, il défend excessivement ses attributions au détriment de l’intérêt de son entreprise.

II. Identification du problème de management

Question 4

Della Robbia a une stratégie globale de diversification c’est-à-dire qu’au fil des années elle a acquiert et développé plusieurs activités telles que la construction, l’infrastructure et les services. Or Della Robbia s’organise avec un type de structure fonctionnelle

qui est contraire à sa stratégie. En effet, une structure fonctionnelle permet une spécialisation de l’entreprise donc développant une seule activité et au dirigeant de tout contrôler. Ici, les décisions stratégiques sont prises par le comité exécutif qui se réunit deux fois par mois durant lequel il prend les décisions de pilotage et les transmet aux directions puis aux cadres de la ligne hiérarchique. Autant dire qu’il n’y a aucune autonomie des salariés ni même des cadres de chaque fonction.

III. Proposition de solutions

Question 5

Une configuration divisionnelle est appropriée aux sociétés développant plusieurs activités donc avec une stratégie de diversification. Cette structure va permettre de limiter des problèmes qu’une structure fonctionnelle rencontre c’est-à-dire des tensions entre les responsables fonctionnels et sauver l’intérêt de l’entreprise. Dans ce cas chaque responsable de sa fonction coordonnent et contrôlent leurs activités sans forcément obtenir l’aval au préalable de la direction.

Question 6

Une plus grande décentralisation permettra de laisser place à des initiatives individuelles, des relations apaisées entre les hiérarchies, une direction moins rigide, des résultats plus performants et de ne pas en rater à cause de manque de réactivité donc aussi plus de réactivité, plus de motivations des équipes, des décisions plus pertinentes, l’indépendance des pôles d’activités, plus d’autonomie. En somme une augmentation du chiffre d’affaire réparti sur les diverses performances de la société.

...

Télécharger :   txt (11.8 Kb)   pdf (84.7 Kb)   docx (13.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club