Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Assurance Tourisme

Par   •  16 Mars 2018  •  1 078 Mots (5 Pages)  •  500 Vues

Page 1 sur 5

...

l’ont introduit dans le voyage.

Elles ne risquent pas de problèmes car ce sont des conditions préexistantes et qui ne sont pas déclarées c’est pourquoi beaucoup de clients paient de fausses polices d’assurance qui existent déjà dans le contrat. L’assurance est un marché et un business c’est pourquoi il fortement conseillé de comprendre l’agent est porté responsable sur tous les volets de couverture d’assurances qui répond aux besoins du client et il est tenu de les transmettre et de les expliquer avec transparence au client.

Les clauses de police d’assurance doivent non seulement couvrir la sécurité du voyage mais aussi toutes les conditions qui en dépendent (traitement médicale, la durée du séjour dans l’établissement hospitalier, les frais de rapatriement, les droits d’entrée etc…

Il existe plusieurs polices d’assurances sur le marché et cela prendra du temps du temps pour les comparer et gagner de l’argent, certains opérateurs demandent la preuve de leurs assurance avant la vente du produit tandis que d’autres apportent leurs propre volet et police d’assurance pour la couverture de leurs clients.

Pour éclaircir les termes d’assurance, les souscriptions des risques et règlement de perte voici un prototype :

1) Le prix convenu : le prix payé par le client pour être assuré.

2) L’assureur / souscripteur : la compagnie recevant le prix qui revient de droit au client souffrant d’un malheur pendant le voyage mais pas de remboursement pour les clients avec lesquels tout ce passe pour le mieux.

3) L’intermédiaire : c’est la compagnie avec laquelle l’agent de voyage fait affaire.

4) L’assuré : la personne qui paye le prix d’assurance.

5) Police d’assurance : le document délivré par l’assureur pour mettre sur pied le contrat entre les deux parties.

6) Réclamation : est une insatisfaction exprimée et détaillée par écrit par le client ou à sa demande.

7) Exclusion : est un événement qui n’est pas couvert dans les termes du contrat et on peut trouver toutes ces exclusions éditées dans des brochures qu’il faut à tout prix lire et comprendre car ça sera trop tard pour le client une fois l’incident arrive et qui n’est pas couvert dans la police d’assurance.

8) Le consommateur : peut-être le client, une compagnie ou une firme actant comme personne ou capacité d’affaire.

9) Force majeure : les circonstances ou les performances du contrat sont prévenues dans les termes du contrat pour des raisons de guerre civile, instabilité politique, activité terroriste, catastrophe naturelle,

Feux ou pour des conditions climatiques défavorables.

10) la principale : toute personne, firme, compagnie entrant dans le contrat avec le client garantissant l’approvisionnement en services et supplétifs ou se portant dans ce statut comme garant de ce qui est mentionné dans le contrat par ex : les termes de contrat d’un T.O avec une licence d’exploitation.

11) l’excès : le montant que le client est appelé en cas de réclamation. L’excès appelle pour bénéfice et non pas pour police d’assurance.

12) l’intermédiaire : agent assureur possédant une licence de qualification qui arrange les affaires du client.

13) l’assureur : l’assureur maritime quand le client accepte de prendre une marge de risques et qu’il doit écrire son nom sur la police d’assurance sous les détails des risques qu’il est prêt à prendre dont il s’engage.

14) Perte et vol : reçois toutes les réclamations écrites et essaient de les résoudre, elles sont gérées par le service

...

Télécharger :   txt (7 Kb)   pdf (44.3 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club