Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le serment des Horaces de Jacques-Louis David

Par   •  10 Décembre 2017  •  1 558 Mots (7 Pages)  •  444 Vues

Page 1 sur 7

...

- Analyse de l’œuvre :

- But recherché et histoire :

J.L. David raconte un épisode de l’histoire de la Rome antique, une guerre opposant Rome à Albe qui devait se terminer par le combat des trois frères Horaces contre les Curiaces. Ils jurèrent de vaincre ou de mourir pour leur ville. Deux des Horaces meurent et le dernier acheva les Curiace affaiblis.

La victoire reviendra donc à Rome. Cependant, les familles étaient reliées car un frère de chaque famille était marié avec la sœur de leur ennemi. Quand la sœur de l’aîné Horace se rendit compte qu’il avait tué son fiancé, elle s’effondra en pleurs mais Horace la tua, car personne n’avait le droit de pleurer un ennemi de Rome. La scène du tableau montre les frères jurant de se battre jusqu’à la mort pour leur patrie, sans même penser à leur femme et à leur famille.

Corneille en a tiré une tragédie célèbre "Horace" en 1640 et Tite-Live en a fait un récit.

- Message délivré par l’œuvre et sa signification :

Ce tableau témoigne du nouvel esprit du temps : les vertus civiques et morales défendues par les Lumières sont remises à l'honneur après l’époque du rococo.

L’intérêt public (défendre Rome) passe avant les intérêts privés (l'amour et les liens de famille) : le tableau est basé sur le patriotisme et devient un symbole de la révolution française.

- Sentiment personnel :

J’ai ressenti deux sentiments très différents à la vue de ce tableau :

➢au premier abord, le courage, en voyant au premier plan les frères avec leur père ;

➢mais ensuite, la tristesse et le désarroi, en regardant les sœurs, mais aussi la mère qui tente de réconforter les enfants en pleurs.

- Conclusion :

Le Serment des Horaces apparaît à juste titre comme le manifeste du néo-classicisme en peinture. Le thème est tiré d'un épisode célèbre de l'histoire romaine et exalte le sacrifice individuel ainsi que le patriotisme.

Ce tableau témoigne du nouvel esprit du temps donc celui des Lumières.

- Œuvres similaires :

- Le serment du jeu de paume de J.L David, 1791 :

[pic 2]

David travaille sur le Serment du jeu de Paume dès 1791 et expose le dessin (60 cm x 102 cm) de son futur tableau au Salon de septembre 1791. Le "Serment des Horaces" peint en 1784 en écho à une pièce de Corneille y est aussi présenté.

Entre les deux œuvres : des différences mais, à chaque fois, les personnages au centre sont tous présentés comme des héros. On repère les influences de l’Antiquité, la rigueur de la composition et aussi le rôle de la couleur.

- Histoire des Horaces de Tite-Live :

Récit de Tite-Live. Lors de la guerre entre Rome et Albe au VII° siècle avant J.C., les trois frères Horaces furent désignés comme champions de Rome à combattre les trois frères Curiaces, champions d'Albe.

Lors du combat, deux des Horaces sont tués, les trois Curiaces sont blessés. Les Albains semblent assurés de leur victoire. Cependant le dernier Romain Horace n'a pas été blessé, et trop faible contre trois, il feint de prendre la fuite. Les Curiaces le poursuivent d'une course inégale, suivant la gravité de leurs blessures. Dès qu'Horace voit ses ennemis séparés, il se retourne, fond sur le plus rapproché qu'il égorge, puis il affronte et tue le second et enfin il achève le dernier.

Épisode éminemment tragique ou s'opposent intérêt public et privé car Horace est l'époux de Sabine, native d'Albe et l'un des frères Curiaces est fiancé à Camille la sœur d'Horace ! Camille déplore la victoire de son frère qui exaspéré la tue.

...

Télécharger :   txt (9.6 Kb)   pdf (164.9 Kb)   docx (16.4 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club