Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

D’où vient le fait que l’art nous émeut ?

Par   •  24 Janvier 2022  •  Dissertation  •  848 Mots (4 Pages)  •  637 Vues

Page 1 sur 4

D’où vient le fait l’art nous émeut ?

Le propre même d’une émotion est d’être rapide. Elle ne dure pas. Elle témoigne juste d’un état du corps. Elle est sans lien avec le mental.

Le sentiment est une construction mentale. C’est un état affectif d’ordre psychologique. Seul l’homme a donc des émotions esthétiques qui sont de l’ordre du sentiment. Cette émotion tient au rapport qu’on entretient avec l’œuvre. L’œuvre est avant tout un objet sensible quo s’adresse a l’ouïe avec la musique ou à l’œil avec la peinture.

Le problème est comment un objet donné à mes sens peut-il produire une émotion esthétique ? Qu’est-ce qui fait l’œuvre de l’œuvre d’art puisqu’un objet technique ne produit pas cette émotion ? Quelle est la particularité de cet objet de mobiliser ma sensibilité ?

L’œuvre d’art n’est pas qu’un simple objet mais l’art est une expression. Si l’art exprime ça veut dire que l’objet n’est que le support pour exprimer quelque chose d’intérieur qui se donne à voir en se manifestant dans le visible. C’est la thèse d’Hegel : l’œuvre d’art est manifestation dans le sensible d’une idée. Chez Hegel, l’œuvre d’art manifeste un besoin spirituel de l’esprit de s’approprier le monde comme s’il était un miroir à travers lequel l’esprit pouvait s’apparaître.

L’œuvre d’art nous émeut parce qu’elle permet un rapport contemplatif entre soi et le monde. Bergson disait que notre rapport ordinaire au monde est un rapport utilitaire. Je perçois des choses en fonction même de mes besoins. La vision ordinaire du réel est aliénante (être soumis).

L’art nous émeut parce que c’est un rapport contemplatif.

Schopenhauer : « L'art nous délivre de la tyrannie du désir ». Dans le rapport ordinaire que j’ai au monde, je ne vois les choses qu’en temps même qu’elles peuvent servir mes intérêts ou satisfaire mes sens. C’est un rapport sensible et pas sensuel. Dans la jouissante esthétique, je suis comme hors du temps et hors des données de l’action. Ce qui m’émeut c’est l’émotion esthétique qui témoigne du sentiment d’harmonie, de plénitude et de sérénité qui m’envahit.

L’émotion est liée à l’idée que je ressens de manière plus profonde les choses. Je les découvre. L’artiste par sa sensibilité me permet d’ouvrir mon regard et jouir de l simple représentation des choses. L’art m’émeut parce qu’il me délivre du désir, du sentiment du manque parce qu’en temps meme que je suis un être conscient, je suis un être de manque. L’œuvre d’art assèche mon besoin d’absolu. Le plaisir esthétique est lié au fait que je sens l’harmonie en moi dans mes facultés entre entendement,

...

Télécharger :   txt (5.5 Kb)   pdf (37.5 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club