Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Conscience - Inconscient - Autrui

Par   •  2 Mai 2018  •  2 402 Mots (10 Pages)  •  176 Vues

Page 1 sur 10

...

Il y a une remise en cause totale de Dieu, parce que Sartre se dit que Dieu n’aurait pas laissé les H faire de telles atrocités.

La phénoménologie.

- « Toute conscience est conscience de quelque chose » - Husserl.

Pour les φhes de la phénoménologie, la conscience n’existe que come relation à l’objet. Ils s’opposent donc à la φie de Descartes. La conscience n’est pas une substance comme le prétend Descartes, mais elle est un acte, un mvmt vers qqch.

- « La conscience n’a pas de dedans, elle n’est que le dehors d’elle-même » - Sartre.

II – Freud ou l’hypothèse d’un inconscient psychique.

A – Qui est Freud ? → VOIR FEUILLE

B – Contexte historique → VOIR FEUILLE

C - Distinctions conceptuelles.

Etre inconscient : celui qui agit sans réfléchir, sans interroger sa conscience.

≠ L’inconscience : l’immoralité

≠ L’inconscient : est une zone du psychisme restant étrangère à la conscience à cause du refoulement.[pic 6]

D – La topique.[pic 7]

La topique est la représentation imagée de notre psychisme (= maison pour Freud).

[pic 8][pic 9][pic 10][pic 11][pic 12][pic 13][pic 14][pic 15][pic 16][pic 17][pic 18][pic 19][pic 20][pic 21][pic 22]

[pic 23]

1 – Principe de plaisir : toutes les pulsions veulent se satisfaire.

Refoulement : activité réflexe de sauvegarde de l’équilibre psychique.

2 – Principe de réalité : la morale empêche mes pulsions de se satisfaire.

E – La libido.

Pour Freud, c’est la pulsion dominante de l’H, qui correspond au dvpt / construction de l’identité sexuelle chez l’H.

5 étapes / phases :

- 1 – phase orale (jusqu’à un an) : tendance qu’on les enfants à porter tout ce qu’ils trouvent à la bouche → rappel de l’allaitement.

- 2 – phase sadique – anale (2-3 ans) : tendance à dire systématiquement non, à mordre, déchirer, … / période où l’enfant apprend à être propre, satisfact° que ressent l’enfant lors de ses propres product° organiques.

- 3 – phase génitale (jusqu’à 5 ans) : phase où l’enfant découvre son identité sexuelle, il peut faire la ≠ entre fille-garçon. C’est essentiel car c’est l’apparit° du complexe d’Œdipe : attachement « amoureux » du fils pour sa mère avec le rejet du parent de sexe opposé et inversement pour les filles. Le 2ème complexe est le complexe familial : jalousie de l’ainé de la famille pzr rapport aux frères et sœurs parce que jusqu’alors, il était la seule préoccupat° de la famille.

- 4 – phase de latence (jusqu’à 12 ans) : régression de l’instinct sexuel au bénéfice du Surmoi : intégrat° des valeurs.

- 5 – phase de la puberté : la libido trouve sa finalité normale, tous les complexes sont dépassés, cette période va déterminer l’orientat° ultérieure de la sexualité. Détachement par rapport à ses parents, l’individu doit devenir indépendant.

F – La cure psychanalytique (= psychanalyse).

Il s’agit d’une technique de soin ou thérapie mise au point par Freud.

Il y a ≠ étapes lors de ce travail :

- 1 – hypnose : il n’en est pas convaincu car il y a tjs des symptômes et le patient est inconscient.

- 2 – principe d’associat° des idées : suggérer par des mots notés, lors de l’hypnose, et le patient doit dire spontanément ce qui lui vient à l’esprit.

Concernant l’analyse des rêves, Freud dit : « le rêve est la voie royale de l’exploration de l’inconscient ».

Il y a 3 moments observables dans la psychanalyse :

- 1 – la résistance : à un moment donné, le patient ne peut plus faire ses associat° libres.

- 2 – le transfert : le patient va transférer toutes ses émotions, sentiments (colère, haine, amour, …) sur le psychanalyste qui sert de substitut.

- 3 – l’abréaction : moment de décharge émotionnel durant lequel le patient comprend, prend conscience et accepte l’origine de ses symptômes.

G – Les manifestations de l’inconscient.

Les manifest° sont régies par un principe essentiel : le déterminisme psychologique (= absolument rien de ce que je dis ou fais, tout à une cause inconsciente). Les phases de dvpt de la libido va déterminée ce que l’on sera.

1 – Les actes manqués

- Acte manqué : tout ce que l’on perd, oublie, casse en considérant qu’il n’y a pas de cause à cet acte.

2 – Les lapsus.

C’est l’opposition entre désir inconscient que je tente de réprimer et le fait qu’il parvienne tout de même à s’exprimer.

3 – Les rêves.

Tel un rebus, les rêves sont les images que l’on a dans notre esprit mais on n’est pas capable de les déchiffrer. C’est grâce aux rêves que le psychanalyste peut accéder aux pulsions inconscientes car le rêve est toujours la manifest° d’une pulsion inconsciente.

Il y a 2 contenus de rêves :

- Contenu manifeste : le récit du rêve.

- Contenu latent : la significat° du rêve, il faut donc l’interpréter pour y accéder. C’est le rôle du psychanalyste.

Les ≠ rêves :

- Rêves des enfants : ils sont parfaitement clairs et servent pour l’enfant à réaliser ses souhaits et ses désirs.

...

Télécharger :   txt (14.9 Kb)   pdf (62.4 Kb)   docx (579 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club