Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Rouge et le noir lecture analytique chapitre 10 livre 1

Par   •  4 Août 2017  •  953 Mots (4 Pages)  •  1 621 Vues

Page 1 sur 4

...

Le défi de Julien :

Julien est mû ici par un désir de vengeance en réponse aux « paroles grossières » que Mr de Renal lui a adressé.

-pour prendre sa revanche Julien décide de se rapprocher de son épouse devant lui c’est un moyen « de se moquer » du maire, qui « incarne la bourgeoisie : tel est l’enjeu de Julien il veut « écraser l’orgueil ».

-C’est un défi qu’il relève ici pour son honneur témoignant à travers la répétition l’insistance par l’apposition des pronoms sujet de 1er rang « je, moi » contre le « mépris », la grossièreté ( l.1) de ce « fier gentilhomme » dont Julien et sa classe sociale sont victimes.

-Dans cette entreprise risquée comme le dit l’insistance de l’adverbe « précisément en sa présence », Julien « osa » (l11/12) à deux reprises de prendre la main de Madame de rénal

-C’est bien de conquête dont il est question ici, non amoureuse mais militaire comme en témoigne l’expression « prendre possession de sa main » le substantif possession connote ainsi le désir de domination par le protagoniste

-le champ lexical de la guerre vient renforcer cette idée « victoire » « bataille » « en retraite » à l’image du modèle Napoléonien auquel Julien se compare dans une formule emphatique et sans peur du ridicule « c’est la Napoléon tout pur »

-Mais l’hyperbole « sa noire ambition » comme la qualifie le narrateur omniscient fait soudain défaut quand elle doit partager le terrain avec un autre topos du roman de formation : l’initiation à l’amour.

-Cet amour comme Mme de Renal lui est nouveau comme le révèle les expressions « pour la première fois » « si étrangère à son caractère »

-l’emploi de la voix passive « était entraîné par » évoque que Julien subit une émotion tellement forte qu’il ne peut en décider autrement

-C’est une émotion est confuse mais agréable à la fois « une rêverie vague et douce » dont le narrateur décrypte le sens profond, par un imparfait de description qui oppose « plaisir » et « passion »

=>Julien apparaît donc partiellement comme le ‘’trompeur trompé’’ par lui-même, par son manque d’expérience de la vie. C’est encore une fois grâce au jeu des points de vue que le comportement du personnage s’éclaire en focalisation zéro.

-ainsi pour Julien (et la jeunesse en général) l’essentiel est dans la représentation « l’idée du monde » de soi et non dans le rapport au réel, comme l’exprime le présent de vérité générale « l’emporte sur tout »

Conclusion :

...

Télécharger :   txt (5.7 Kb)   pdf (43.1 Kb)   docx (11.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club