Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Notes de lecture, Une Vie, Maupassant

Par   •  22 Octobre 2018  •  2 175 Mots (9 Pages)  •  111 Vues

Page 1 sur 9

...

*Pages 94/95 = geste de violence de Julien face à ses beaux-parents et Jeanne. Un autre page 98 [ces gestes encadrent la visite chez les Briseville - il s’en prend à Marius, jeune vacher transformé en petit domestique]

*Visite des quatre personnages au vicomte et à la vicomtesse de Briseville, avec un équipage misérable (chevaux – cocher) malgré les nouvelles armoiries peintes sur la voiture.

- Relire au bas de la page 95 jusque « L’homme et la femme, si petits, si propres, si corrects semblaient à Jeanne des conserves de noblesse »

Remarque = couple différent des parents de Jeanne / lucidité du baron et de sa fille sur ces « gens comme eux » et pourtant bien différents+ complicité père-fille au retour dans la calèche. [imitations]

*Promenade père / fille à Yport avant le départ pour Rouen – discussion sur la vie (bas page 99 puis pages 100/101) >> constat un peu amer). On retrouve les éléments des pages 23/24

- A propos des pêcheurs « Le baron et Jeanne, immobiles, contemplaient l’éloignement dans l’ombre de ces hommes qui s’en allaient ainsi chaque nuit risquer la mort pour ne point crever de faim, et si misérables cependant qu’ils ne mangeaient jamais de viande. »

Chapitre 7 deux à trois mois, hiver 1820

*Accouchement inattendu de Rosalie & nouvel intérêt de Julien pour son épouse. (en effet il font ordinairement chambre à part) Elle lui refuse sa chambre un soir où elle ne se sent pas bien et préfère dormir seule (il s’agit sans doute des premières manifestations de sa grossesse)…

*Jeanne surprend Julien et Rosalie / elle sort à peine couverte en plein hiver et veut mourir…

- Lire pensées suicidaires… « et soudain elle se trouva au bord de la falaise », milieu de la page 113

*Jeanne souffrante pense aussi à se séparer de Julien « retourner avec père et petite mère à Rouen, comme autrefois. Elle serait veuve, voilà tout. ». Elle se confie à ses parents..

*Annonce de la grossesse de Jeanne qui met fin à toute idée de séparation des époux

*Aveux de Rosalie en présence de l’abbé Picot, de Jeanne, de ses parents. Commenter la stratégie de Jeanne pour les obtenir !

*L’abbé Picot et ses ouailles >>> Remarques sur la manière dont vivent les villageois … et les Nobles ! La chasteté avant le mariage et la fidélité sont bien rares…

Chapitre 8 trois mois environ, printemps 1820

*Découverte du Comte et de la Comtesse de Fourville, qui passent aux Peuples [une relecture de la page 128 permet d’observer que Maupassant sous-entend que Julien a déjà trompé Jeanne avec Gilberte. Idem page 140]

*Accouchement de Jeanne / difficultés & douleurs de l’enfantement / réjouissances de la maternité

- scène d’accouchement détaillé

- choix qui peut vous paraître original (alors qu’il ne l’est pas pour l’époque) le baron est le parrain & tante Lison la marraine

Chapitre 9 quatre à cinq mois

*visite au château de la Vrillette chez les Fourville [implicitement Maupassant annonce la liaison de Julien et de Gilberte]

*visite au château de Reminil chez le Marquis et la Marquise de Coutelier.

Variété de personnalités chez les trois couples d’aristocrates de la région !

*Amitié grandissante entre les Lamarre et les Fourville.

*retour du printemps / découverte de la liaison de Julien / retour annoncé du baron et de la baronne

*décès de la baronne + veillée du corps (pratique qui vous paraît peut-être horrible mais qui est tout à fait « normale » pour l’époque. Il serait choquant, au contraire, de laisser le corps d’un défunt « sans compagnie »)

*lecture des lettres que la baronne aimait >> ce geste affectueux va précipiter Jeanne dans une déception sans bornes.

- « Paul d’Ennemare, celui que le baron appelait, quand il parlait encore de lui : « Mon pauvre vieux Paul », et dont la femme avait été la meilleure amie de la baronne ». Alors Jeanne fut effleurée d’un doute qui devint une certitude. Sa mère l’avait eu pour amant »

*bas de la page 162 qui rappelle la lecture complémentaire de l’extrait du chapitre 1 « Et le souvenir saisit Jeanne de cette nuit passé à la fenêtre lors de son arrivée aux Peuples. Comme c’était loin maintenant ! »

Remarque : il y a beaucoup plus de « beau monde » aux funérailles de la baronne qu’au mariage de Jeanne. Julien s’en réjouit page 163

Chapitre 10 onze mois

*désir d’enfant de Jeanne & ruse conseillée par l’abbé Picot pour y parvenir

*arrivée de l’abbé Tolbiac. Portrait de ce nouveau prêtre pages 172 et suivantes, dont Jeanne se fait un « ami »

*quelques lignes pages 176/177 sur la « religion » du baron qui reprennent l’idée de sa personnalité rousseauiste annoncée dans l’incipit

*L’abbé Tolbiac se dispute avec Jeanne LECTURE ANALYTIQUE 6

*Le Comte de Fourville apprend la liaison de Julien et de son épouse.

*Mort de Julien / Jeanne accouche d’un enfant mort-né (une fille)

Chapitre 11 vingt-deux ans >>> on est en 1844 à la fin de ce chapitre

*De nombreuses ellipses temporelles « Deux années tranquilles, sans aucun évènement, passèrent dans la préoccupation incessante de l’enfant » / « Alors commença une série d’années monotones et douces » (page 190) pour accélérer le rythme du récit

*Paul grandit – importance de la première communion à l’époque [à douze ans] pages 193 à 195: comme Paul ne la fait pas les Briseville ne fréquentent plus Jeanne + quelques lignes de portrait sur la Marquise de Coutelier page 194

*réflexions sur l’éducation

...

Télécharger :   txt (13.3 Kb)   pdf (61.5 Kb)   docx (19.7 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club