Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Comment Rabelais contribue-t-il au projet de créer une littérature en français dans Gargantua?

Par   •  11 Avril 2018  •  1 366 Mots (6 Pages)  •  119 Vues

Page 1 sur 6

...

-les langues imaginaires:

La créativité verbale de Rabelais se révèle également dans les références fantaisistes dont il émaille son récit. Les prologues de Gargantua fournit un exemple comique de cette tendance: Rabelais y fait suivre les titres de ses ouvrages de ceux de deux livres imaginaires, La Dignité des Braguettes et Des pois au lard cum commento

Il participe à la création d’une langue littéraire propre, différente de la langue parlée, laquelle d’ailleurs n’existait pas dans le sens où nous l’entendons de nos jours puisque la France d’alors était une France des patois. Il ne cherchait donc pas à simplifier la langue écrite pour la rapprocher de la langue parlée.

Face au monde de son époque, Rabelais rêve d’un âge d’or, où la connaissance n’est pas le privilège de quelques spécialistes. Il a tout simplement de la société et de la langue une vision ouverte, une conception dynamique et ordonnée.

Rabelais a apporté beaucoup à la littérature française. En effet avec des ouvrages tels que Pantagruel et Gargantua Rabelais nous amène de nouvelles choses, qui lui sont propres et qui ont marqué notre littérature. Voici donc les points que Rabelais nous a amené:

Ce que Rabelais a apporté

*Premièrement la fantaisie: A ce réalisme pittoresque, sa riche imagination vient mêler tous les jeux de la fantaisie la plus déchaînée. C'est cette fusion du réalisme et de la fantaisie qui fait le charme de son récit : nulle part elle n'est mieux réussie que dans la Guerre Picrocholine. Rabelais tire d’excellents effets du grossissement de la réalité à l'échelle gigantesque ou à l'échelle épique; il est tantôt scrupuleusement respecté, tantôt oublié avec désinvolture.

(Le passage du géant Gargantua et son cheval de taille correspondante qui fait déborder une rivière et noie les restes de la troupe et quelques milliers d'autres innocents en leurs urinant dessus.)

La fantaisie Rabelaisienne s'amuse encore à nous présenter avec le plus grand sérieux, des invraisemblances, des raisonnements paradoxaux, des argumentations ingénieuses mais sans fondement. Parfois au contraire ce sont des idées sérieuses qui s'expriment sous une forme bouffonne (la naissance de Gargantua par l'oreille gauche de sa mère, son goût précoce pour le vin). L'imagination et la fantaisie de Rabelais sont d'une étrange séduction poétique.

*Deuxièmement le comique: Rabelais est un des maîtres du rire. On trouve chez lui tous les degrés du comique : les farces les plus lourdes, la grossièreté (chapitre 4, page 65: «si vous ne le croyez pas, que le fondement vous échappe!» ), les jeux de mots, calembours (jeu de mots fondé sur la différence de sens entre des mots qui se prononcent de la même manière) et traits d'esprit, la caricature grotesque, la comédie d'intrigue, la parodie. Il y en a pour le gros public, pour les étudiants et pour les érudits les plus cultivés.

Rabelais fait un calembour sur toile et telle, mots que l'on prononçait de la même façon au XVIème siècle à Paris. « une femme ni belle ni bonne, à quoi vaut toile ? » (Chapitre 52)

Reprendre ici ;

Enfin, l'invention verbale: Nous sommes étonnés devant la richesse de son vocabulaire: il emprunte à tous les langages techniques: agriculture, médecine, navigation, guerre, religion, commerce, littérature; il puise dans les langues mortes, les langues étrangères, les dialectes provinciaux; il forge des mots, déforme les termes existants, crée des onomatopées, il se grise même de cette extraordinaire fécondité : au lieu d'un terme, c'est dix, vingt qui viennent, tous colorés et pittoresques; l'énumération et l'accumulation sont des procédés familiers. Son style est infiniment souple, familier et populaire.

- Les énumérations exagérées, telle la liste interminable des jeux de Gargantua qui étourdissent à la lecture. (Chapitre 22)

Nous pouvons donc dire, en conclusion, que Rabelais a été un élément important qui continue à marquer son temps, et que son style sert encore de référence de nos jours.

Sources:

(http://philo-lettres.fr/litterature_francaise/rabelais_2.htm

http://www.academie-en-ligne.fr/ressources/7/fr10/al7fr10tepa0211-sequence-07.pdf

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gargantua

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Rabelais#Gargantua)

http://www.editionsdelondres.com/Rabelais-Francois

http://www.fdn.fr/~rebours/rabelais.htm

XVIème siècle A Amano Hatier. Itinéraires Littéraires

Rabelais : Rire est le propre de l'homme Gallimard

Jean -Yves Pouilloux Encyclopédie Universelle

Encyclopédie d'Histoire Bordas

...

Télécharger :   txt (9.4 Kb)   pdf (55.2 Kb)   docx (16 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club