Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse la cour du lion, de la fontaine

Par   •  13 Avril 2022  •  Analyse sectorielle  •  1 603 Mots (7 Pages)  •  297 Vues

Page 1 sur 7

La cour du lion, Jean de la Fontaine

Intro: Grand fabuliste appartenant à la période classique, la fontaine cherche à divertir et instruire. Pour cela il se sert de l’anthropomorphisme, comme dit dans sa fable A monseigneur le dauphin “Je me sers d’animaux pour instruire les Hommes”. Dans La Cour du lion, extraite du livre 7 des fables, la fontaine cherche à critiquer la société et tout particulièrement la cour.

Problématique : Comment l’utilisation de l'anthropomorphisme permet à La Fontaine de délivrer un message satirique de la cour ?

Plan : 1-14: ordonnance du roi

15-33: les courtisans s’expriment

34-fin:morale

Fable composée de vers de 8 ou 12 syllabes (donc variation), comportant des diérèses et des synérèses, une alternance des rimes féminines et masculines : il s’agit d’un refus du systématisme de la part de La Fontaine, afin de capter l’attention du lecteur. Le lion représente ici le roi.

Analyse:

Ordonnances du roi

V1 R: “Majesté Lionne”

A:deux termes rehaussés d’une majuscule + diérèse à lionne

I : le lion ou roi est puissant et on cherche à le flatter

v 1-2 R: "connaître" “maître”

A: rime féminine et enrichie

I : Montre la domination du roi

v2 R: “ciel”

A: diérèse

I : rappelle le pouvoir de droit divin du roi

v 3-4 R: “mander”, “députés”, “Vassaux”

A: champ lexical de la subordination

I : LF insiste à nouveau sur l’étendue du pouvoir du roi et sur le nombre de ses sujets.

v6-9 R: “sceau”, “circulaire” “cour plénière”

A: champ lexical du formel

I :donne un côté très officiel à l’histoire, la rendant sérieuse, alors qu’il ne s’agit que d’animaux

v 10-11 R: “festin” “fagotin” “grand” “fort”

A: les deux termes riment et on observe des adverbes de manière et d’intensité

I : Le roi tient à ce que tout soit parfait (ce qui sera un échec), et la cour passe pour une cour festive

v12-13 R: “magnificence” + v13

A: rime et inversion syntaxique

I : la puissance du roi en son louvre est ici appuyée

14-15 R: “louvre” deux fois

A: répétition et phrase exclamative

I : insiste sur la déception quand au louvre

Les courtisans s’expriment

15-16 R: “odeur” “charnier”

A: champ lexical nauséabond

I : contraste avec la magnificence attendue

v16 R:

A:enjambement

I :montre la désorganisation totale de l’antre du roi

V16 R: “ours” “narine”

A: animal puissant par excellence et attribut humain

I : LF se sert des stéréotypes des animaux et de l'anthropomorphisme

17 R:

A: commentaire de LF

I : le fabuliste donne son avi, dynamisant le récit

18 R:

A:construction asyndétique

I :tout se passe vite et la situation n’est plus maîtrisée

18 R: “monarque”

A: le roi a le pouvoir de justice

I : l’ours a bien commis une grave erreur

19 R: “l’envoya chez pluton”

A:périphrase désignant la mort

I :insiste sur le fait que le lion vient de commettre une meutre et une injustice

20 R: “singe”

A: animal flatteur

I : on s’attend à ce que le singe prenne le parti du lion, ce qu’il ne manque pas de faire

20-21 R: “approuver” “fort” “sévérité” “flatteur” “louer”

A: adverbe d’intensité fort

I : le singe prend bel et bien le parti du roi dans son injustice

21 R: "excessif” “colère”

A: insiste sur l’exagération du singe, le vers ne rime avec aucun autre

I : le singe s’est peut être trahi et mis en danger

22 R: vers entier

A: structure ternaire

I : mise en valeur de l’absurdité de la parole du singe

23-24 R: “Il…prix”

A: superlatif

I : L’odeur de l’ail serait idéale, encore un excès de flatterie

24 R: “sotte flatterie”

...

Télécharger :   txt (7.8 Kb)   pdf (45.7 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club