Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Amélie Nothomb Attentat résumé

Par   •  9 Avril 2019  •  Fiche de lecture  •  1 306 Mots (6 Pages)  •  16 Vues

Page 1 sur 6

AMELIE NOTHOMB : ATTENTAT

Un roman sur la laideur et la beauté, la place qu’elles tiennent dans la société

Epiphane est extrêmement laid : son visage ressemble à une oreille, quand il a avait 16 ans des boutons d’acné horribles sont apparus sur ses omoplates et sa mère lui a fait faire un régime sans graisse car elle croyait que c’était ce qui causait l’acné. Résultat : il a maigri et sa peau s’est mise à pendre sur son corps en faisant de gros plis. Et l’acné est resté toute sa vie. Il est donc horriblement laid de partout : visage et corps. Mais il ne s’apitoie jamais sur son sort. Il parle de sa laideur avec humour noir, il éprouve du plaisir face à l’expression horrifiée des gens qui l’aperçoivent. On l’appelle souvent Quasimodo.

A l’époque du récit, il a 29 ans. C’est un récit à la 1ere personne (point de vue interne), il raconte sa rencontre avec Ethel un an auparavant. Référence à Victor Hugo : de même que Quasimodo est tombé amoureux de la plus belle des femmes (Esméralda), de même Epiphane est tombé amoureux d’Ethel, une jeune femme très belle (il l’a rencontré en se rendant à un casting pour un film qui demandait un homme laid, en arrivant on lui a dit que c’était pour un film d’art pas pour un film d’horreur. Il a voulu frapper la personne qui lui a dit cela, et en retour il s’est fait casser la figure. Ethel qui jouait dans le film est arrivée et a exprimé son indignation. Depuis ils sont devenus amis, il vient souvent la voir sur le plateau de tournage.

Epiphane  n’a jamais travaillé et vit d’un héritage d’un vieil oncle. A l’époque il a hésité à se faire faire de la chirurgie esthétique, mais il aurait fallu l’opérer de partout : visage et corps. Il a eu peur de ne plus être lui-même si on le changeait complètement. Il ne voulait pas tuer Epiphane et devenir quelqu’un d’autre. Donc il ne l’a pas fait et a vécu plusieurs années grâce à l’héritage. Mais maintenant l’héritage est presque complètement dépensé, il doit travailler. Il a une idée : il se rend dans la meilleure agence de mannequins du monde (« Prosélyte ») avec Ethel. Au départ là-bas ils croient que c’est Ethel qui veut être mannequin et qu’Epiphane est son agent. Mais Epiphane explique que c’est lui qui se propose comme mannequin : les gens sont tellement habitués à voir la beauté, qu’ils ne sont plus impressionnés par les mannequins pendant les défilés. S’il défile avec elle, les gens seront horrifiés par sa laideur, et du coup les filles paraîtront encore plus belles : son métier sera celui de « repoussoir ». Les gens se souviendront des défilés parce qu’il sera là. Il est engagé et devient très célèbre, d’autres hommes laids essaient de faire le même métier que lui mais il est tellement laid qu’ils n’arrivent pas à percer. Epiphane est très demandé et vit avec les plus belles femmes du monde. Il se rend compte qu’elles ne sont pas si belles que cela de l’intérieur. Elles font le pari de qui couchera avec lui la première (il n’a aucune expérience sexuelle). Elles trouvent que sa laideur est tellement grande que finalement ça le rend attirant. Il les repousse à chaque fois. Il ne veut pas coucher avec une femme pour coucher avec une femme. Il est amoureux d’Ethel mais ne lui a rien dit. Et il ne se voit pas coucher avec elle parce que ce serait un crime de mélanger le corps parfait d’Ethel avec le sien qui est monstrueux.

        Ethel tombe amoureuse de Xavier, un artiste peintre très beau. Epiphane en est malade de jalousie. Elle lui parle sans cesse de lui, il le trouve sans intérêt et pense qu’il s’intéresse plus à son corps qu’à sa personnalité. Mais par amour pour elle, il la console quand elle vient le voir et pleure parce qu’elle croit qu’il va la quitter. Pour la consoler, il lui dit que Xavier est fou d’elle : il lui exprime son propre amour en faisant comme s’il parlait de l’amour de Xavier. Ethel est émerveillée. C’est la fi de l’année 1996, le 9 janvier il doit partir au Japon pour être jury dans un concours de beauté, et le 7 janvier Ethel l’invite à la première de son film. Il passe la soirée du nouvel an seul bien qu’il ait reçu 2000 invitations. Il achète des boules quies et dort profondément.

...

Télécharger :   txt (7.3 Kb)   pdf (63.1 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club