Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Rapport de TP

Par   •  10 Septembre 2018  •  895 Mots (4 Pages)  •  148 Vues

Page 1 sur 4

...

Pour l’expérience 1 ont obtient un pourcentage de protéine de 50,59 % plus au moins 3,56 pour la nourriture de poisson.

Expérience 2 avec les chiffres recueillit :

[pic 19]

Dans un premier temps il faut tracer la gamme étalon c’est-à-dire tracer un nuage de point de la densité optique (absorbance) en fonction de la quantité de protéine de BSA (bovine sérum albumine) ; il faut tout d’abord calculer la quantité de protéine BSA noté Z à partir de la concentration, C et du volume, V. Ici la concentration de la solution BSA est de 0,2mg/ml. On obtient les valeurs du tableau ci-dessous.

[pic 20]

Ensuite il faut tracer les nuages de points à partir de ce graphique en mettant la quantité de protéine en abscisse puis la DO à 750nm en ordonnée. On peut alors tracer une courbe de tendance et calculer le R2. Plus celui-ci avoisine 1 plus la courbe de tendance est fiable. On indique notamment l’équation de la courbe.

[pic 21]

Après il faut utiliser le volume de nourriture de poisson et la concentration de la solution soit O,2mg, pour calculer la quantité de nourriture de poisson. Ce calcul est établi par la relation C*V=Z. (cf tableau du dessous). Suite à cela on calcul la quantité de protéine présente dans la nourriture de poisson. Pour cela il nous faut a, le coefficient directeur de la courbe de tendance ; b, l’ordonnée à l’origine de la courbe et y qui correspond à la DO à 750nm. Soit a= 2,8557 et b= 0,0224.

La quantité de protéine dans la nourriture de poisson est reliée par la relation : (y-b) /a

Puis on calcule le pourcentage réel de protéine contenue dans la nourriture de poisson selon l’expérience réalisé auparavant. Celui-ci se calcul par la relation : (((y-b) /a)) *(1/Z) *100)

Pour finir on réalise la moyenne des valeurs trouvées ainsi que l’écart type. Tous les résultats sont écrits dans le tableau ci-joint.

[pic 22]

Pour l’expérience 2 ont obtient un pourcentage de protéine de 58,58 % plus au moins 7,88 pour la nourriture de poisson.

Conclusion

D’après le vendeur de nourriture de poisson il y aurait 48% de protéines dans la nourriture qu’il vend. Le vendeur n’a en aucun cas menti sur la marchandise puisque d’après nos deux expériences réalisées nous avons plus de 48% de protéines. En effet pour l’expérience réalisée avec les données de l’ENT nous avons un pourcentage de protéine d’environ 50,59% avec une incertitude de 3,56. Et pour l’expérience réalisée pendant la cour on a un pourcentage de protéine de 58,58% avec une incertitude de 7,88. Donc le pourcentage de protéine annoncé par la vendeur n’est pas exactement le même que celui trouvé lors de nos expériences cependant il reste toujours un pourcentage d’erreur, par conséquent les résultats trouvés ne sont pas exact à 100%.

...

Télécharger :   txt (5.8 Kb)   pdf (47.8 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club