Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

GESTION DE L'ENTREPRISE L1

Par   •  21 Novembre 2018  •  6 158 Mots (25 Pages)  •  64 Vues

Page 1 sur 25

...

stratégiques (le nucléaire). D’après l’Insee, 2009, ce type d’entreprise est en baisse des années 80 aux années 2008 avec une succession de privatisation de 80 à 90 et une loi de privatisation de juillet 1993. Cette tendance à la privatisation va permettre un allégement des finances publiques et la déréglementation pour éviter le monopole étatique. Mais l’Etat et les actionnaires privés n’ont pas les mêmes objectifs. L’entreprise privée doit être rentable, l’entreprise publique veut servir au mieux la population.

Exemples: Air France n’est plus sous le contrôle de l’Etat depuis 2004. La privatisation de la poste et de France Telecom a été très critiqué.

Tendances actuelles :

Explosion des TPE

Stagnation des GE

Abandon progressive des économies d’échelle

Recherche de flexibilité, réactivité et innovation

Comment en gestion définit-on l’entreprise?

On a une grande diversité de tailles, de formes, d’organisations et d’activités pour les entreprises. Toutefois, on tente en gestion d’observer des principes communs à toutes les entreprises pour mieux les gérer

Comment la gestion définit-elle l’entreprise?

Unité productive relationnelle:

optimiser sa production: fin XIXème / début XXème avec F.Taylor et l’organisation scientifique du travail, l’efficacité maximale par l’élimination du gaspillage et de la perte de temps des l’entreprise

division du travail en tâches

l’exécution de ces taches est contrôlée

➜ Apparition du travail à la chaîne

Le + : approche adaptée pour les opérations d’assemblage de biens standardisés, destinés à une consommation de masse

Le - : considérée comme aliénante pour le travailleur, travail répétitif

Groupe humain :

années 20/30, E.Mayo

approche des relations humaines

l’effet de groupe et l’esprit d’équipe jouent un rôle important dans l’efficacité de l’entreprise

on agit sur les facteurs de motivation du travail et on se rends compte que la motivation n’est pas seulement liée à la rémunération

on propose des taches variées et motivantes

le travailleur a besoin de reconnaissance

A.Maslow et F.Herzberg préconisent de s’intéresser aux besoins que l’individu cherche à satisfaire au travail

Le + : approche encourageant la responsabilité individuelle et l’esprit collectif

Facteurs d’insatisfaction qui portent sur les conditions de travail (ambiance, salaire…) qui n’augmentent pas longtemps la satisfaction lorsqu’on les améliore

Facteurs sur les besoins supérieurs (reconnaissance par l’entreprise, réalisation personnelle…) ont un impact durable sur la satisfaction et la motivation

le - : approche qui ne permet pas de gérer les conflits

Organisation hiérarchique : L’entreprise doit être administrée pour être efficace, elle est considérée comme une administration.

Deux écoles :

1ère école début XXe. H.Fayol et M.Weber. C’est un système hiérarchique et d’autorité. L’organisation efficace encadre les hommes, organise les tâches, donne des ordres, contrôle les performances, et prévoit le futur. Weber développe la notion de l’entreprise bureaucratique c’est à dire un système qui repose sur des règles et des procédures strictes.

2ème école années 50. C.Barnard et P.Drucker. Développée à la suite de la 1ere école. S’ajoute une conception humaine de l’entreprise qui est un lieu de décision partagé.

Lieu de décision : appelé behavioriste (on s’intéresse aux comportements des individus) H.Simon et la rationalité limitée. On choisit le choix qui nous satisfait mais pas le plus rationnelle. L’individu va chercher à défendre ses propres intérêts qui détriment de l’intérêt collectif. L’entreprise regroupe des individus différents. Devient un lieu de décideurs multiples, or il faut un consensus pour poursuivre les buts fixés.

⇰Il s’agit donc de résoudre les conflits.

Système: C’est une vision plus globale de l’entreprise avec la prise en compte de la complexité et de l’incertitude de l’environnement. L’entreprise est un ensemble de ressources, de moyens, et de compétences issus de l’environnement. Cet ensemble de ressources, de moyens et de compétences permet d’assurer ses activités afin de répondre aux besoins des clients de l’entreprise. Un système ouvert, est en relation avec son environnement, elle y puise des ressources et des informations, y tisse des relations d’échanges. L’entreprise évolue selon son environnement, et agit sur l’environnement à son tour. Système: ensemble d’éléments (variables de commandes et variables commandées) en interaction, distinct de son environnement, avec lequel il est en relation. Ex : le corps humain (avec le cerveau comme variable de commande)L’entreprise est structurée autour d’un centre de commande (le dirigeant, l’équipe dirigeante…) Il existe différentes unités (commerciales, de production, administrative…) L’entreprise est régulée par des centres de commande (responsables hiérarchique) Le but est de chercher à s’adapter en permanence (à l’environnement) pour atteindre les objectifs fixés.Système finalisé, but de réaliser des objectifs fixés au préalable (recherche de profit, croissance…)Ces objectifs vont guider les choix et les actions des dirigeants. Et sont des contraintes pour les décisions.

Quels sont les principes de gestion communs à toutes les entreprises ?

Malgré ses différentes visions, l’entreprise existe à travers les relations qu’elle entretient avec l’environnement mais aussi à partir des ressources et des moyens qu’elle mobilise et organise:

principe

...

Télécharger :   txt (47.2 Kb)   pdf (193.5 Kb)   docx (605 Kb)  
Voir 24 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club