Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

DM Gestion des risques BTS AG PME PMI

Par   •  24 Mai 2018  •  724 Mots (3 Pages)  •  106 Vues

Page 1 sur 3

...

En N, la trésorerie est négative. Cela signifie que ses ressources stables ne suffisent pas à financer ses emplois stables (les immobilisations). Ceci est un risque de défaillance pour cette entreprise.

La CAF est également négative et a diminué de 11000 points entre N-1 et N. Si on divise les dettes financières (voir tableau ci-dessous) du client par sa CAF (71500/ -5500), on peut voir que l’entreprise ne pourra parvenir à rembourser ses dettes que dans 13 ans.

[pic 2][pic 3][pic 4]

Donc ce client a un risque de défaillance relativement important. Si on veut commercer avec ce client, je préconise de demander à ce dernier un paiement comptant en vu de ses considérables risques financiers.

En espérant que cette analyse permette d’optimiser notre sécurité financière.

Maxime VANDERLOOVEN

Assistant de Gestion

3) Société affacturage : devis le plus intéressant ? :

[pic 5]

[pic 6][pic 7]

La solution d’affacturage nous permettrait de faire des économies dans notre financement à court terme. Le devis le plus intéressant pour l’entreprise serait celui de la BPS France grâce à son coût moins important.

Mission 2

Commercialiser avec ce pays implique certains risques à prendre en considération :

- Une diminution de la croissance économique liée à la baisse du prix des hydrocarbures, la baisse des dépenses publiques, à la diminution des subventions sur l’énergie et l’eau et aussi au resserrement des liquidités qui a alors contraint les conditions de financement du secteur privé .

- Une inflation due à la baisse des subventions. Ceci a mené à la limitation du pouvoir d’achat des ménages en raison de la hausse de leurs factures. Il y également une chute de la confiance des consommateurs qui vont donc privilégier l'épargne à l'investissement.

- Il s'est aussi récemment effectué une modification de la politique saoudienne intérieure et extérieure. Effectivement, le conflit au Yémen fait peser un risque sur la sécurité intérieure et sur les finances publiques saoudiennes.

- Il faut aussi tenir compte de la possible évolution des taux de change lorsque nous commercialisons avec ce pays.

-

-

-

Mission 3

Le métier de crédit manager :

Le métier de crédit manager consiste à surveiller et à limiter les retards de paiement et les impayés des clients. Il permet donc une sécurisation des ventes grâce à son évaluation des risques financiers des clients et au suivi des créances clients.

En effet, le crédit manager crée des clauses spéciales dans les contrats, met en place des procédures de relance, imagine des systèmes de crédit pour les clients dans l’impossibilité d’honorer leurs paiements, ect. Il peut également participer à la gestion de contentieux et suivre les affaires judiciaires. Le crédit manager peut aussi orienter son entreprise vers de futurs clients fiables.

Dans le cas présent, un credit manager serait utile à l'entreprise qui souhaite pouvoir évaluer au mieux les risques financiers de ses clients. L'embauche d'un credit manager représenterait un gain de temps et une optimisation de ce type d'analyse afin que nous puissions nous même rester stable financièrement. M. Tardy serait soulagé d'un poids assez important.

...

Télécharger :   txt (5.1 Kb)   pdf (50.3 Kb)   docx (15.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club