Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

« Les particularités de l'analyse keynésienne de l'économie et les solutions préconisées par Keynes pour faire face aux crises. »

Par   •  16 Novembre 2017  •  1 061 Mots (5 Pages)  •  118 Vues

Page 1 sur 5

...

B) L'analyse des solutions de Keynes

L'analyse de la théorie de l'économie keynésienne normative nous ramène au fait que cette théorie fut utilisée par les pays qui ont subit de lourds dégâts durant la seconde guerre mondiale. Le plein emploi était présent et les taux de croissance très élevés. Cependant, au début des années 1970, de la stagflation apparaît, c'est la situation d'une croissance économique faible ou nul et d'une forte inflation simultanément. Les dépenses du gouvernement augmentent sans cesse, ce qui crée de l'inflation, car les gouvernements ont dépensé sans avoir de réserves d'argent.

- Question

Il existe 3 différentes théorie de la valeur : la vision physiocratique de Quesnay, la vision de Karl Marx et la vision classiques anglais Adam Smith et Ricardo.

La vision physiocratique se concentre sur la valeur provenant de la nature, reposant sur l'idée que la production agricole est créatrice de richesse, et que tout les autres moyens ne le sont pas. La valeur s'estime alors pour eux tel que : valeur des produits naturels constituant le capital nécessaire à une production + la valeur des produits naturels nécessaires à la reproduction de la force de travail ".

La vision de Karl Marx repose sur le fait que la valeur d’un bien dépend de la quantité de travail direct et indirect nécessaire à sa fabrication, partant du principe que le travail est à l'origine de toute valeur. Pour Marx les salaires ne représentent pas la valeur du travail mais la location de la force de travail du salarié . Il propose l'explication suivante à l'origine du profit : de la valeur nouvellement créée, le salaire du travailleur ne représente que la part nécessaire à sa propre survie, le reste constituant la plus-value (marxisme) créée par son travail.

Les économistes Adam Smith et David Ricardo distinguent la valeur d'échange de la valeur d'usage et considèrent que c'est la première qui, en économie, joue un rôle déterminant. Ils cherchent une cause objective pouvant expliquer les prix des commodités. .Adam Smith identifie le travail comme étant la source de la richesse des nations.Selon lui la valeur d'un bien est égale à la quantité de travail que cette marchandise peut acheter ou commander. David Ricardo développe la notion de valeur travail introduite par Adam Smith et cherche à comprendre comment le travail se transfère en profit et en rente.

...

Télécharger :   txt (7 Kb)   pdf (69.7 Kb)   docx (11.4 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club