Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Mobilité urbaine à lagos

Par   •  19 Octobre 2018  •  1 100 Mots (5 Pages)  •  96 Vues

Page 1 sur 5

...

- Problèmes environnementaux :

On ne peut évoquer tous ces problèmes sans traiter l’impact de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre à cause des véhicules à moteur et du transport défaillant.

- Solutions :

- Solutions envisagées par les autorités :

- Pour les problèmes institutionnels :

- Création de l’autorité des transports de l’aire métropolitaine de Lagos (ATAML : autorité locale et spécialisée) dotée de larges pouvoirs, de ressources indépendantes et d’un personnel expérimenté .et qui aura pour mission l’amélioration, la supervision et la coordination des transports publics.

- Création de l’Autorité des voies d’eau de l’État de Lagos (l’AVEEL : autorité locale et spécialisée) qui s’occupe des services de ferry puisque ses services étaient restreints et assurés par des navires vétustes et peu sûrs et mal reliés aux services de bus

- Pour les problèmes réglementaires :

- Mise en place de réformes réglementaires qui concernant transport public (les bus et les ferries)

- Réalisation du Le Plan directeur stratégique des transports qui fixe des objectifs et les actions pour y arriver

- Pour les problèmes budgétaires :

- Cofinancement avec la banque mondiale

- Création d’une source de financement sure et pérenne à partir des taxes dédier uniquement au transport

- Persuader des banques privées de financer biais des crédits bail

- Pour les problèmes de gouvernance :

- Organiser le secteur informel et coopérer avec celui-ci de manière à intégrer les exploitant des mini bus dans un nouveau cadre plus règlementaire

- Réparation des routes et amélioration de la qualité de la chaussé

- Coordonner les lignes et Adopter un régime de billetterie commun pour tous les modes de transports publics réglementés pour assurer l’uniformité et l’intégration des tarifs. Ainsi les passagers pourront utiliser un seul ticket pour un déplacement de la journée sur divers modes de transport.

- Création d’un réseau de bus express en site propre et en adoptant des bus de taille standard et des mesures pour accélérer l’embarquement des passagers, notamment paiement des tickets à la station et non à bord du véhicule et la multiplication des portes sur chaque bus plus la surélévation des quais à la hauteur du plancher des bus.

- Pour les problèmes environnementaux :

- Encourager l’utilisation du transport publique

- Problème lié à la création de ATAML :

- Le chevauchement des responsabilités entre l’ATAML qui s’occupe de la planification, de la gestion et de la mise en œuvre des routes inscrites et Le ministère des Travaux publics qui a les mêmes taches applicables aux routes non inscrites

- Les conflits entre de l’ATAML et les agence de transport notamment LAGBUS qui est soutenu par les autorités et qui refuse d’obéir à la loi qui stipule explicitement le pouvoir de l’ATAML de réglementer les itinéraires

Il faut chercher une coopération entre les différentes agences et sanctionner celles qui ne respecte pas les prérogatives des autres autorités

...

Télécharger :   txt (7.3 Kb)   pdf (49.9 Kb)   docx (14.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club