Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

CM Economie politique

Par   •  13 Septembre 2017  •  2 101 Mots (9 Pages)  •  95 Vues

Page 1 sur 9

...

Toutes les activités sont productrices mais seul l'agriculture est productive. Elle crée l'essentiel de la richesse. Ils tiennent une compta précise.

Il existe un ordre éco et social naturel, autonome qu'il faut respecter.

Ils placent l'agriculture comme l'activité éco au dessus de tout. Derrière l'éco il y a la providence de dieu, de la nature.

Le produit net est le point de départ du cycle économique. C'est le revenu versé par l'agriculteur quand il a terminé son année au proprio foncier. C'est grace au produit net que les finances publiques peuvent exister. Les autres activités de commerces ne dégage pas de produit net elles sont considérées comme stériles car elles consomment autant qu'elles produisent.

Il existerait un ordre éco et social naturel selon les physio : c'est le fondement d'un ordre social, c'est le droit de poursuivre son intérêt propre, le droit de propriété.

3 classes d'agent économique : productive (agriculteurs), stérile (artisans, industriels, commerçants), les propriétaires fonciers (nobles, gens d'Eglise).

b. le principe des avances.

Désigne les investissements productifs. Mettre en marche l'exploitation agricole. Le capital est avancé, il est circulant.

Les fermiers font des avances annuelles (achat de semence etc). La classe productive va produire la meme quantité chaque année : 5 milliard de produit agricole dont2 milliard sont prélevés. Seuls les 3 milliards peuvent circuler dans l'économie.

Les prorpio font 2 types d'avances : primitives (capital fixe) et reconstitué pour une valeur d'1 milliard pour chaque année. Avance foncière : investiss de défrichement des terres qui sont définitives.

Classe stérile :

pour les classiques l'industrie se traduisait par des rendements croissants et lagriculture par des rendements décroissants.

Phase des rendements croissanrs : plus on utilise de travail plus la quantité va augmenter.

Il y a une séparation entre la sphère monétaire rt la sphère réelle.

Un entrepreuneur quand i ldoit ecouler un produit il doit nécessairement payer ses employers, les actionnaires. Il distribue un certain piuvoir d'achat qui est équivalent à la valeur de la prod. Il existe potentiellement une demande suffisante pour racheter la quantité offerte donc qu'il ne eut pas y avoir de crise de surproduction.

6. Les réactions contre l'école classique anglaise.

3 familles de réactions : - les écoles historiques qui remettent en cause la méthodologie proposée par l'école classique.

- le protectionnisme.

- les écoles socialistes : 3 branches : ecole du socialisme interventionniste, idéaliste et réaliste.

a. les ecoles historiques.

b. Les protectionnistes.

Les droits de douanes ont pour objectif de rétablir le prix entre les biens importés et exportés.

c. les écoles socialistes.

Diff formes de socialisme. Elle sproposent des solutions diff. L'interventionnisme est un pré socialisme et les autres courants vont le remettre en cause.

3 courants : l'interventionnisme, le socialisme idéaliste, courant associassoniste

le développement de la théorie de la valeur travail :

l'origin ede la valeur d'échange est déterminée par le travail. Le temps de travail est socialement utile si la soc estime que pour produire une certaine quantité il faut produire un certain temps. Il faut que ces marchandises soient échangeables. Ceux qui produisent la vaaleur d'usage, d'échange sont paradoxalement les plus démunis.

2. Concept de force de travail et de plus value.

La force de taf est détachable de l'individu.

La part de travail diminue : bcp de travailleurs au chomage.

Critique de Marx sur l'école classique anglaise : la critique s'étend a systèmes de pensés : religieux, philo hégélienne et philo classique.

Il estime que l'école classique a tendance a mystifier l'éco. 4 ouvrages portent un titre « critique de l'éco po ».

Tout n'est pas a rejeter dans le système classique anglais : la méthode et les catégories sont imparfaites. L'écomiste classqiue se laisse abuser sur les apparences des choses sur lesquelles il travaille. Le capital constant n'est pas seulement un facteur de prod c'est une facon d'organiser socialement la prod puique c'est le capital qui emploi le facteur travail. Pour marx le capital c'est un rapport social (= rapport qui transforme tous les biens en facteur de production pouvant etre combiné avec du travail pour créer de la valeur). La force de taf n'est pas une marchandise. La concurrence n'est pas la forme absolue de la liberté c'est la condition nécessaire au développement du capitalisme.

D/ la théorie néo classique.

4 observations : mathématisation de l'éco politique. Progressivement les maths vont apparaître comme le critère de scientificité, introduit une nouvelle facon de faire l'économie.

Walras divise l'éco en 3 : l'éco de la valeur d'échange, éco appliqué, éco sociale.

Projet : faire de l'éco pol pure une éco formalisée.

Les outils mathé vont jouer un rôle croissant et nécessite de faire des hypothèses irréalistes.

Approche microéconomique : elle s'intéresse au seul comportement d'un individu isolé poursuivant son avantage tout en étant rationnel. C'est un individu qui effectue des calculs éco. C'est l 'individualisme méthodologique (= méthode de travail qui part de l'individu pour comprendre

...

Télécharger :   txt (14.3 Kb)   pdf (103.3 Kb)   docx (17.5 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club