Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Fiche de lecture, Michel Bozon, La formation du couple

Par   •  2 Novembre 2018  •  847 Mots (4 Pages)  •  149 Vues

Page 1 sur 4

...

4. Le triangle des rencontres:

L'homogamie perpétue, même si le choix devient moins économique. Il y a une évolution des lieux et des critères de rencontres: au début il y a la présence de lieux plus privé, plus caché. A present: ce sont des lieux beaucoup plus public, collectif.. En effet cette amélioratiton est du au dévéloppement de multiples lieux de divertissements. La famille quant à elle est notamment prisés des individus que les années passées. D'après le tableau les lieux de rencontres des classe populaires se font particulèrement dans les lieux publics, au contraire l'élite bourgeoisie préviligie les lieux privés. Ainsi une apparition de trois lieux de rencontres se distinguent: les lieux publics ouverts à tous, les lieux un peu plus conserver à la séléction et enfin les lieux privés

5. Les catégories du jugement amoureux:

Les lieux de rencontres ne suffisent plus, le choix se fait à partir de critère selon le sexe, ou la catégories sociales, ils ne sont pas identiques: en effet les caractéristiques que recherche un homme ou une femme sont très précis. Pour les femmes ce sont le statut social et professionnel de l’homme, l'apparence physique, les attentes pyschologiques, culturelles/intellectuelle, au contraire les hommes se concentrent davantage sur l'apparence physiques et la prestation de la femme. Le jugement amoureux signifie qu'il faut posséder des sentiments ou biens des liens affecifs pour trouver quelqu'un et devenir son coinjont, et pas seulement l'aborder et côtoyer. "Si n’importe qui n’épouse pas n’importe qui, c’est d’abord que n’importe qui ne fréquente pas n’importe qui, et ne le fait pas dans n’importe quel lieu."

IV. Conclusion:

Ce texte soulève alors un certain nombre de questions sociologique. En effet, Michel Bozon se demande alors comment rencontre-t-on son conjoint? Le mariage est-il ou non un facteur de mobilité sociale ET comment est-il organisé? Qui épouse qui? Pour quelles raisons? Il y a t-il toujours présence d'homogamie et/ou d'endogamie?

Pour finir je n'ai pas trouvé le texte très compliqué mais assez complexe avec beaucoup de termes différents à comprendre. En conlusion je dirais que le choix du conjoint n'est pas qu'une affaire de sentiment mais est un phénomène social. Le sujet du mariage est passionant, actuel et fondamentale.

V.Mots-clefs:

Endogamie, Homogamie, Exogamie, Hiérarchie des lieux de rencontre, Jugement amoureux, Catégories sociales, Normes, Contrainte, Jugement amoureux...

...

Télécharger :   txt (5.6 Kb)   pdf (45.1 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club