Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Suivi des analyses microbiologiques des denrées alimentaires et de l’eau réalisées au niveau de laboratoire d’hygiène

Par   •  28 Septembre 2017  •  3 869 Mots (16 Pages)  •  66 Vues

Page 1 sur 16

...

Le lactose apportant une source de carbone et les peptones apportant la source azotée. Les sels biliaires et les extraits de levures apportent les facteurs de croissances nécessaires aux coliformes fécaux. Seule la température d’incubation permet de sélectionner les coliformes uniquement thermo tolérants des coliformes totaux

- Mode opératoire

1 ml du produit à analyser et de ses dilutions décimales successives sont versés dans des boîtes de Pétri stériles. Ensuite, une 1ère couche de gélose VRBL (violet Red Bile Lactose) sera versée et homogénéisée par agitation manuelle. Une fois le milieu est refroidi, une 2ème couche de même milieu de culture est versée pour empêcher le développement des bactéries à la surface de la 1ère couche.

L’incubation se fait à 37°C pour l’identification des coliformes totaux ou bien à44°C pour l’identification des coliformes fécaux pendant 24-48 h.

- Résultats

S’il ya présence de coliformes dans l’échantillon, des colonies de couleur roses vont être poussées.

2.4.2.3. Recherche d’Escherichia coli

- Mode opératoire

Dans des boîtes de pétri stériles 1ml du produit à analyser et de ses dilutions décimales successives sont versés. Ensuite 20 ml de milieu de la culture TBX. Ce dernier est laissé solidifier puis les boites de pétri sont incubées à une température de 44°C pendant 48h.

- Résultat

Des colonies verdâtres sont marquées en cas de présence d’Escherichia coli.

2.4.2.4. Recherche des staphylocoques

- Principe

La production de coagulase libre est considérée comme étant le caractère principal utilisé pour la reconnaissance des staphylocoques. Pour cela, on utilise la gélose de Baird-Parker avec plasma de lapin et fibrinogène (RPF = Rabbit Plasma Fibrinogen) qui permet la détection et la numération directe des staphylocoques pathogènes.

En effet supplémenté en tellurite de potassium et en jaune d’œuf, le milieu RPF met en évidence les colonies noires de Staphylococcus aureus de part la réduction de la tellurite en tellure (Fe3+ en Fe2+) et entourées d’un halo de précipitation témoignant de la dégradation de la lécithine du jaune d’œuf par les lécithines produites.

- Mode opératoire

Dans des boîtes de pétri stériles 1ml du produit à analyser ainsi que de ses dilutions décimales successives sont versés. Puis 20 ml de milieu de la culture RPF les y ajoutées. Une fois solidifié, les boites sont incubées à37°C pendant 48h.

- Résultats

Les staphylocoques à coagulase positive sont caractérisés par la formation de colonies grises ou noires entourées d'un halo opaque de fibrine net, stable et bien visible.

2.4.2.5. Identification des aérobie sulfito-réducteur (ASR)

- Principe

Le groupe des Anaérobies sulfito-réducteurs regroupe différentes bactéries se multipliant en l’absence d’air (donc dans la profondeur des produits ou dans les produits sous-vide).ils sont des Gram+ sporulé donc résistantes à la chaleur.

On utilise comme milieu de culture le TSN (Tryptone/ Sulfite /Néomycine) : Milieu de dénombrement des anaérobies sulfito-réducteurs (spores de Clostridium sulfito-réducteurs et Clostridium perfringens) dans les produits alimentaires.

- Mode opératoire

Dans un tube contenant le TSN solidifié, on verse 1 ml de l’échantillon. Après solidification, on ajoute une autre couche de TSN. Les tubes sont ainsi incubés à 37°C pendant 24 à 48h.

- Résultat

Les colonies de couleur noirâtre témoignant de la réduction des sulfites en sulfures, en cas de présence de bactéries sulfito réducteur

2.4.2.6. Dénombrement des levures et moisissures

- Principe

La gélose de Sabouraud constitue un milieu classique pour la culture, l'isolement et l'identification des levures et des moisissures saprophytes ou pathogènes.

- Mode opératoire

Pour des boites de pétri contenant le mileu Sabouraud solidifié, 1 ml l'échantillon à analyser est étalé en surface à l'aide d'un étaleur en verre stérile. L’incubation des boites se fait à 20 - 25°C pendant 3 à 5 jours.

Résultat

Les colonies de levures sont marquées comme les colonies avec un aspect blanchâtre et les colonies de moisissures avec un aspect filamenteux.

2.4.2.7. Méthode horizontale pour la détection de Listeria monocytogese

Les étapes de détection de Listeria sont représentées dans la figure 1.

2.4.2.8. Recherche de Salmonella dans les aliments

La recherche de salmonella dans les pâtes alimentaires est basée sur la méthode normalisée caractérisé par l’utilisation des milieux sélectifs.

- Une phase d’enrichissement en milieu sélectif :

Le jour après, et à partir de l’échantillon mélangé avec l’EPT, on ensemence les milieux liquides sélectifs comme suit :

- 0.1 ml dans 10 ml de milieu rapapport vassiliadis incubation à 42°C pendant 24h[pic 1]

- 1 ml dans 10 ml de milieu Muller kauffman incubation à 37°C pendant 24h[pic 2]

- Une phase de post enrichissement :

Le 3éme jour l’ensemencement se fait sur des milieux solides.

- prélever à l’aide d’une anse bouclée une aliquote du bouillon Muller kauffman incubé et isolé sur une gélose Kristensen.

- Prélever à l’aide d’une anse bouclée une aliquote de bouillon Rapapport incubé et isoler sur une gélose XLD (Xylose-Lysine-Desoxycholate).

...

Télécharger :   txt (27.8 Kb)   pdf (152.8 Kb)   docx (26.2 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club