Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Cours de comportement humain PACES

Par   •  24 Août 2018  •  1 603 Mots (7 Pages)  •  281 Vues

Page 1 sur 7

...

Toute phobie, selon eux, sont au fond liés à des désirs inconscient et le produit du refoulement.

Pour la psychanalyse, les comportements humains normaux de la vie quotidienne, comme les comportements pathologiques, seraient liés à un conflit ICS et seraient le produit du refoulement, concernant essentiellement la sexualité. Les comportements sont donc l'expression déformée d'un désir à connotation sexuelle.

En conséquence, les psychanalystes auront une approche basée sur des théories.

La psychothérapie ou psychanalytique consiste à remonter aux origines inconscientes et refoulées du conflit et à les rendre conscientes, ce conflit étant à la base du comportement qui fait souffrir le patient.

➢ La psychologie comportementale :

Elle nait du behaviorisme ou comportementalisme (John Watson). C'est un courant selon lequel :

- la psychologie doit être une science objective

- et dont les études s'attachent uniquement aux comportements apparents sans référence aux processus mentaux.

Les théories behaviorisme est de dire que tout comportement peut se référer au schéma : Stimulus entraine une réponse.

Tout comportement correspond à une réponse de l'organisme à un stimulus issu de l'environnement.

Pour les psychologues comportementalistes, les comportements humains comme pathologiques sont considérés comme essentiellement acquis, appris, et c'est l'environnement qui explique une grande partie de nos comportements.

Comment peut-on apprendre certains comportements ?

Le conditionnement classique ou pavlovien est un type d'apprentissage dans lequel un organisme en vient à associer des stimulis.

L'idée selon laquelle nous apprenons par association n'est pas nouvelle, Aristote : « nous apprenons par association ».

Pavlov a montré que beaucoup de comportements humains sont des réponses apprises car l'être humain apprend à associer entre eux différents stimuli issus de l'environnement.

Ces stimuli déclenchent ensuite des réponses comportementales.

Pavlov conditionne des chiens à saliver en présence d'un stimulus.

Le conditionnement classique ou pavlovien :

1- Stimulus Inconditionnel (SI) ➔ Réponse Inconditionnelle (RI)

Nourriture Salivation

2- Stimulus Neutre ➔ Aucune réponse

Son Pas de salivation

3- Stimulus Neutre + Stimulus Inconditionnel (SI) ➔ Réponse inconditionnelle (RI)

Son + Nourriture Salivation

4- Stimulus Conditionnel (SC) ➔ Réponse Conditionnée (RC)

Son Salivation

Le mot « inconditionnel » signifie non appris, spontané, naturel, automatique.

Le mot « conditionné » signifie appris, non spontané, non nature, non automatique.

L'apprentissage par conditionnement classique est adaptatif. Par exemple, le son annonce l'arrivée d'un événement biologique important, la nourriture.

Il aide les organismes à se préparer à des événements bons ou mauvais.

C'est ainsi que la psychologie comportementale explique certains comportements « normaux » : la fuite devant un prédateur.

Exemple : le daim dans la forêt entend un craquement de brindille. Si un jour ce bruit a été associé à l'arrivée d'un prédateur, la brindille va ensuite entrainer à elle seule la fuite de l'animal. C'est très adaptatif de la survie.

Prédateur ➝ fuite

Brindille ➝ aucune réponse

Brindille + Prédateur ➝ fuite

Brindille ➝ fuite

Des comportements normaux aussi importants ne sont pas génétiquement appris.

C'est ainsi que la psychologie comportementale explique certains comportements « pathologiques ».

N'importe quel stimulus associé à une situation qui entraine la peur, peut ensuite déclencher à lui seul des réactions, comportements de peur.

Exemple : la phobie des chevaux dû au départ à un accident à cheval

Le comportement animal et humain normaux et pathologiques sont interprétés comme un lien entre les réponses acquises/apprises de l'environnement et cet environnement.

La psychothérapie comportementale consiste à déconditionner le patient et à lui désapprendre certaines associations à la base de son comportement qui le fait souffrir.

...

Télécharger :   txt (11.2 Kb)   pdf (131.6 Kb)   docx (17.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club