Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L'education des enfants et la sexualité

Par   •  15 Août 2017  •  3 987 Mots (16 Pages)  •  56 Vues

Page 1 sur 16

...

Cela se passe dans la tète dans l’imagination.

Aborder la question-quand elle vient- pas avant !

Généralement les enfants prennent conscience de la différence garçon fille très tôt t la questionnent. L’altérité donne lieu au concept de manque et de complémentarité des organes génitaux. Nous avons des hormones et des émotions différentes. La femme peut être décrite comme l’éducatrice de l’Amour pour l’homme car elle a le rôle de le faire découvrir ses sentiments. C’est la différence qui crée l’attirance. Le don de soi de son corps porteur de vie a transmettre est une source de plaisir et de tendresse entre deux personnes . Comprendre ses pulsions mène a la maitrise sexuelle au contrôle de soi et a la liberté de choix.

Comment répondre au « Comment fait-on les bébés ? »

Dans quels termes /langage/ vocabulaire? Cela dépend de l’âge.

Il ne faut pas nécessairement tout répondre et vous pouvez lui dire

« Qu’en penses tu ? Comment tu penses toi que ça se passe ? »

Étaler cela dans le temps mais répondre quand même.

Si il donne la mauvaise réponse (on passe une commande au père noël, ca sort par l’oreille) lui dire que ce n’est pas exactement ça la bonne réponse de penser encore de réfléchir et de revenir vous dire quand il aura trouvé une meilleure réponse!

En réalité l’enfant a l’intuition de la bonne réponse et à l’âge voulu il comprendra. Il a déjà quelques éléments de réponse mais pas toutes les informations. C’est comme un puzzle. La compréhension se développe par étapes Au début l’enfant vit dans l’imaginaire t s’identifie a des héros héroïnes ( acteur chanteur etc. )

Il est possible de le faire comprendre certaines données biologiques à travers la comparaison avec des plantes /des arbres (petite graine qui grandit) des animaux : the birds and the bees (un œuf /le poussin qui sort de l’œuf). C’est moins cru et donc plus facile pour nous et pour eux aussi. Ils feront eux mêmes le lien avec les humains plus tard.

D’ où sortent les bébés?

Les tout petits enfants ne connaissent pas la biologie. Ils croient souvent que tout sort par le même trou. Les petites filles n’ont souvent même pas conscience que le bébé sort du vagin et les petits garçons que le sperme passe par le pénis. Ou passe le pipi le caca ?

lumpf /caca : une seule voie .

Il y a des mythes autour des origines du bébé (le chou, l’avion, acheté au magasin, commande au père noël, la cigogne) Il y a un âge pour cela mais à un moment donné l’enfant ne croit plus au père noël…

Quel langage/vocabulaire utiliser pour les parties du corps?

Utiliser le réel, le parler habituel de la mère de famille, selon sa culture individuelle (il y a des termes particuliers à des communautés, des familles) sans tomber dans le vulgaire. Il ne s’agit pas la seulement de donner les faits scientifiques Ces informations sur le corps et le sexe sont chargées. Elles parlent de nos origines du mystère de la création de la vie. Ces faits biologiques ont un impact psychologiques sur l’enfant Sa conscience du réel passe par des émotions des pulsions Le seul fait d’en parler provoque une excitation un désir.

- La psychologie

Les réponses doivent être données par qui ?

- copains ?

- l’école

- la télé?

- les livres ?

- Internet ?

L’enfant entendra aussi les autres discours mais celui des parents aura une grande valeur, une valeur affective. Cela doit se faire idéalement par le père et la mère :

- avec spécifiquement le père pour les garçons et la mère pour le filles.

La personne qui répond a un impact sur l’intégration de ces connaissances dans la pratique plus tard. Ces paroles laissent une empreinte.

Quelle approche adopter ?

Il ne faut pas banaliser l'acte de donner la vie: Pour transmettre la beauté et l'importance de donner la vie, il s’agit d’en parler avec émerveillement. Mon corps ma richesse mon avenir: Adopter une approche respectueuse et factuelle, mettre à la fois la distance et signifier l’interdit (parents et enfants ne sont pas camarades donc pas de joke sexué!)

La sexualité reste un sujet tabou à aborder avec beaucoup de précautions. Le tabou de l’inceste est valable pour le langage aussi : on peut parler de sexualité entre parents et enfants, mais il y a la manière.

Raconter des histoires imagées est une façon de retarder la compréhension pour plus tard tout en donnant seulement une part d’information. On peut en parler indirectement ou de façon figurée : l’enfant comprend beaucoup de choses à travers le symbolisme. Les adultes utilisent un langage imagé, crypté, des rapprochements, des comparaisons pour ne pas en parler franchement ou de façon trop crue. Trop d’information trop vire peut avoir un effet explosif dans la tète et le corps de l’enfant, similaire a un viol dans l’imaginaire de l’enfant.

Ce n’est pas nécessaire de tout dire et de tout expliquer surtout sur l’acte sexuel. Faire l’amour ca se ressent, ca se vit. Il n’y a pas lieu de tout raconter et il faut laisser la place au mystère.

Les techniques peuvent être indirectes: Cela peut se faire aussi à travers les histoires d’enfant à contenu sexuel voilé. La réalité de l’acte sexuel peut traumatiser un enfant mais le symbolique aussi (contes, films, télé fantastique). Les enfants peuvent avoir peur, faire des cauchemars. Certains ont peur d’être dévores, détruits, castres. Les parents doivent opérer une certaine censure pour protéger l’enfant des réalités trop effrayantes pour lui (dispositif pour censurer la télé, l’internet)

Quelle image du corps peut on transmettre ?

Respect du corps de la femme, de l’homme : la société moderne fait du corps une marchandise qui se vend

...

Télécharger :   txt (25.6 Kb)   pdf (73.9 Kb)   docx (24.8 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club