Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Psychologie cognitive

Par   •  30 Septembre 2018  •  1 415 Mots (6 Pages)  •  106 Vues

Page 1 sur 6

...

Notion de plasticité cérébrale

Le cerveau est un système dynamique en perpétuelle reconfiguration. C'est une approche + dynamique et – localisationniste.

Notions actuelles d'interconnexions entre aires cérébrales + spécifiques.

Notions de « précablages » initiaux enrichis par les expériences et nos mémorisations.

▪ La perception des formes

Perception olfactive, tactile, du temps, de l'espace...

La gestalt soutient que nous percevons de façon globale avant de percevoir de façon analytique. Selon cette approche, la perception puise dans l'inné et via les attentes de perception ou la mémoire des informations qui vont permettre de rendre cohérente les percerptions réellement ressenties.

La gestalt théorie repose sur 2 principes fondateurs

- la distinction figure/fond (jeune fille et vieille dame, vase de Rubin)

- les principes de regroupement ou de fermeture : le système perceptif crée des contours visuels qui vont s'ajouter aux contours réels afin de rendre cohérente la scène perceptive et permettre d'en détacher des éléments par rapport au fond.

Applications

Nous interprétons plus que nous ne le pensons.

La Gestalt est aujourd'hui un des courants majeurs de la psychothérapie humaniste et existentielle : découvrir un éclairage nouveau sur la dificultée rencontrée, développer la créativité.

- La mémoire

▪ 3 étapes des processus mnésiques

- encodage = acquisition après transformation des infos sensorielles en entrée

- stockage = le maintien en mémoire

- récupération = processus de recherche et de rappel de l'information

▪ Différentes mémoires :

Mémoire à court terme (MCT) : Mémoire de travail

C'est un système actif de maintien et de traitement de l'information. Cette capacité est nécessaire au calcul mental, à la composition d'un numéro de téléphone...

Elle est évaluée par l'empan = nombre de choses que l'on peut retenir à la fois = 5 à 7

Durée sans répétition = 20 secondes

Mémoire à long terme (MLT)

▪ Mémoire procédurale

Contenance et durée illimitées = 1 vie !

C'est la mémoire des gestes appris : faire du vélo, conduire, poser une perfusion...

Cette mémoire opère de façon automatique, contrairement aux autres.

La maladie d'Alzheimer affecte la mémoire procédurale.

▪ Mémoire sémantique

C'est un mémoire qui concerne le savoir et la compréhension : mémoire conceptuelle.

Commence par l'acquisition du langage puis de concepts abstraits des raisonnements. C'est la mémoire de culture.

Demande un long apprentissage.

La maladie d'Alzheimer affecte cette mémoire.

▪ Mémoire épisodique

C'est la mémoire des souvenirs personnels = mémoire autobiographique

Mémoire personnelle, familiale de l'individu

Mémoire datée et contextuelle.

- L'attention

L'attention est l'une des grandes fonctions cérébrales supérieures avec les fonctions mnésiques.

Elle permet de traiter, d'organiser et d'acquérir des informations qui influenceront par la suite nos comportements.

BROADBENT (1958) Théorie du filtre

Capacité limitée du traitement attentionnel

La focalisation de l'attention améliore le traitement de l'information. Les informations non focalisées sont altérées.

Différents types d'attention

- attention partagée : capacité à traiter simultanément 2 catégories d'informations pertinentes.

Ex : téléphoner en marchant = difficile pour le sujet âgé

Concurrence cognitive : paradigme de la double tâche

- attention sélective

Processus automatiques / contrôlés

+ les tâches sont automatisées, - l'attention est sollicitée. (ex : pilote automatique)

Application en soins infirmiers

Regarder est différent de voir qui est différent d'observer

Observer = position active

Grille d'observation limite la subjectivité

Entendre est différent d'écouter

Ecouter = position active

Disponibilité pour limiter l'écoute sélective

Consonnance versus dissonance cognitive

- Image mentale

C'est la représentation cérébrale imaginée d'un objet physique, d'un concept, d'une idée ou d'une situation.

La capacité particulièrement développée des êtres humains à former, mémoriser et utiliser des images mentales, pour appréhender l'environnement et communiquer

...

Télécharger :   txt (10.7 Kb)   pdf (58 Kb)   docx (577.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club