Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Mouvement de contestation violente

Par   •  11 Octobre 2018  •  1 334 Mots (6 Pages)  •  134 Vues

Page 1 sur 6

...

Donc en reconnaissant ceci, l'anarchisme va décider en mettant en place un système qui va abolir tous les privilèges acquis a la naissance de mettre tout les hommes sur un pieds d’égalité et de laisser a chacun, selon ses goûts ,le choix de sa profession.Cela permettra aussi de mettre un terme aux système qui depuis des années nous dirige et enfin de clairement exposé l'égalité des droits en permettant a chacun de décider du sort de sa nation en oubliant de passer par un intermédiaire qu'est l'état. L'égalité des revenues peut alors s'exercer en limitant les richesses des uns au profits des autres , ce qui mettra un terme a l'exploitation des classes basses par les classes hautes puisqu'il n'y aura plus de classe sociale et aucun moyen de prouver que nous ne sommes plus égaux.

La liberté est clairement exprimé comme étant un point capitale de l'anarchisme. la liberté et légalité sont très proche :

c'est un bien commun inaliénable qui nous permet d'être , de faire tous ce que nous souhaitons et de ne pas être sous l'emprise de quelqu'un par la force. Mais comme nous sommes dans une société , pour être libre il ne suffit pas d'abandonner toutes nos contraintes ainsi que les règles, il faut garder des lois mais qui seront voté par le consentement mutuel Il faut pouvoir respecter la liberté des autres. D'après Mikhaïl Bakounine qui est un révolutionnaire et théoricien de l'anarchisme : « Je ne suis vraiment libre que lorsque tous les êtres humains qui m'entourent, hommes et femmes, sont également libres. La liberté d'autrui, loin d'être une limite ou la négation de ma liberté, en est au contraire la condition nécessaire et la confirmation. Je ne deviens libre vraiment que par la liberté d'autres, de sorte que plus nombreux sont les hommes libres qui m'entourent et plus profonde et plus large est leur liberté, et plus étendue, plus profonde et plus large devient ma liberté. » Cette citation exprime très bien l'esprit libre de l'anarchiste .

Le refus de la religion fais partit des idéaux des anarchiste car l'anarchiste bannit tout ce qui

ne ramène pas a l'égalité. En acceptant un dieu , cela signifiait qu'il y aurait quelqu'un au dessus des hommes et qu'on accepterait les inégalités

Le refus de l'Etats

prône une société sans état où toutes les fonctions de l'état serait attribué a chacun

2.Mode d'action

Pour exprimer ses idéaux , les anarchistes vont devoir utilisé des moyen de communications.

On retrouve d'abord les moyens de communications ayant une assez grosse ampleur : le journal le monde libertaire , la radio libertaire et différents sites anarchistes notamment la fédération anarchiste

il y a aussi différents moyens moins efficace tels que les tracts , les affiches ou encore différentes vidéos.

- Les violences

a) La contestation par la violence des anarchistes

Pour pouvoir permettre leur contestation , les simples mode d'action ne sont pas souvent très efficace et donc c'est par la manifestation qu'ils vont exprimer leurs idéologies .Mais , l'anarchiste est associé à la figure du vandale du jeteur de bombes . C'est vrai que dans certain cas , la « violence a servi les desseins de l’anarchisme sous divers aspects » (Marie Martin) en répondant aux crimes d'états par des attentats , ceci en fait donc un des points faibles de l'anarchisme puisque celui-ci revendique la non-violence .

b) l’anarchiste non-violent

Contre les stéréotypes disant que l'anarchiste doit être violent , l'anarchiste a pour idéologie concernant la non-violence : l'égalité,la fraternité et la lutte contre toutes les formes de violences:physique ,raciste ,policière , sociale ,sexiste . L'anarchiste non-violent est en accords avec l'établissement d'une société anarchiste mais abolissant l'utilisation de violence car la violence est le fondement du pouvoir .

II.Antifascisme

L'antifascisme

lutte contre les régimes se réclamant du fascisme et contre l’Extrême droite car ce parti a une politique discriminatoire , raciste et sexiste ,,,

2) les modes d'action

-

3)contestation par La Violence

La violence est souvent associée à un comportement viril et dénoncé comme tel . La fascination de l’extrême droite pour la violence qui est au cœur du problème. Le recours à la violence est l’une des préoccupations des militants antifascistes. C’est un mal nécessaire dans le cadre d’une lutte pour la liberté .Les antifascistes radicaux ont choisi, et se donnent les moyens de se défendre eux-mêmes et ne se remettent pas a l’État(donc a la police).Tout comme les anarchistes refusent tout de l’État . La violence est donc perçue comme une forme d'autogestion et de solidarité

radicalement.

III)Légitimation violence

1)Anarchiste

2)Antifascisme

les violences se légitime de différente manière et notamment par la mort de Clément Méric, a 18 ans est devenu depuis une icône pour les antifasciste

...

Télécharger :   txt (9.6 Kb)   pdf (56.5 Kb)   docx (16.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club