Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La france entre londres et vichy

Par   •  11 Décembre 2017  •  852 Mots (4 Pages)  •  356 Vues

Page 1 sur 4

...

A) Chrisme et idéologie de Charles de Gaulle.

DG avait des idées pour moderniser l’armée française mais Pétain s’y opposait.

Mai 1940 : victoire d’un petit combat remporté par l’armée DG.

DG est un homme inflexible qui ne plait pas, il a construit son charisme et a aussi une bonne image pcq on estime que c’est lui qui a vu qu’on avait besoin de moderniser l’armée française.

Paul Reynaud lui a donné 100 milles francs mais pas bcp pour organiser une résistance depuis Londres, il n’a que 4000 soldats français qui l’oint rejoint, Il se proclame alors chef de la France libre.

B) L’unification, la victoire de la France libre, le retour de la république.

DG va être soutenu par un juriste : René Cassin. Tous les deux vont créer un comité français national provisoire.

Dans ce comité, il y a un organe collégial consultatif qu’on appelle le conseil de défense de l’empire.

28 juin 1940 : DG en devient le chef.

Entre septembre 1941 et juin 1943, DG nomme des commissaires nationaux qui sont responsables devant lui, il concentre tous les pouvoirs. Il estime que c’est provisoire car on est en temps de guerre.

3 juin 1943 : réaction du CFLN (comité français de libération national) créer à Alger et DG est reconnu comme chef du CFLN par les alliés. Il annonce une restauration de la république.

Le 26 aout 1944 : Paris est libéré, la république est réinstallé.

Le régime de vichy est officiellement condamné par ordonnance le 9 out 1944.

On crée une assemblée consultative provisoire dans la quelle on retrouve les communistes et radicaux.

DG organise des premières élections au suffrage universel direct au niveau des départements et les femmes peuvent voter par ordonnance Gaullienne du 21 avril 1944.

On demande aux français de se prononcer sur le maintient ou non d’institutions de la 3ème rep.

DG est soutenu par la SFIO, les centristes démocrates chrétien, le centre gauche.

Les français rejette le retour des institutions de la 3ème rep à 96%.

Le parlementarisme est cependant en train de renaitre. Dans l’assemblée consultative les radicaux ont perdu bcp de votes et de sièges.

...

Télécharger :   txt (5.6 Kb)   pdf (65.5 Kb)   docx (571.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club