Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Koffi Annan dossier documentaire

Par   •  17 Décembre 2021  •  Dissertation  •  1 713 Mots (7 Pages)  •  36 Vues

Page 1 sur 7

Dossier documentaire : Kofi Annan

“Kofi Annan était une force directrice pour le bien.” disait l’ONU lors de son hommage à son décès en 2018. Kofi Annan était le septième Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, et a été le premier à sortir du rang du personnel. En effet il a entamé son premier mandat le 1er janvier 1997, et le second le 29 juin 2001 sur recommandation du Conseil de sécurité, c’est l’Assemblée générale qui l’a réélu par acclamation pour ce second mandat. Durant ces deux mandats, K.Annan a traité de nombreux conflits et crises à travers le monde, en mettant toujours en avant le combat pour la paix et la sécurité collective. Comment Kofi Annan a-t-il placé ses efforts en faveur d’un monde mieux organisé et plus pacifique ? Ainsi cet ancien secrétaire général de l’ONU se caractérise comme un diplomate engagé dans la prévention des conflits (I), et dans le développement des droits de l’Homme (II).

Né en 1938 à Kumasi au Ghana, Kofi Annan est issu d’une famille aristocratique ghanéenne, d’ailleurs il fait ses études au MIT aux Etats-Unis. Il rentre à l’ONU en 1962 et avant d'être élu secrétaire général il remplit de diverses fonctions comme : fonctionnaire d’administration et du budget auprès de l’Organisation mondiale de la santé à Genève, puis il a intégré un poste à la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, et à la Force d’urgence des Nations Unies (FUNU II), de même au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés à Genève. Mais il a également été nommé au Siège des Nations Unies à New York, comme sous-secrétaire général à la gestion des ressources humaines,et coordonnateur des Nations Unies pour les questions de sécurité (1987-1990). Enfin il est sous-secrétaire général à la planification des programmes, au budget et à la comptabilité, puis Contrôleur (1990-1992).

Néanmoins deux ans avant son élection comme secrétaire général, Kofi Annan doit faire face à deux échecs majeurs. En 1992 Pendant la guerre en Yougoslavie, Kofi Annan est spécifiquement chargé de cette région. Seulment l’ONU apparait comme incapable de mettre fin à la guerre,et y connaît l’un de ses principaux échecs : le massacre de Srebrenica. Ce massacre par les forces serbes tue des milliers de musulmans à Srebrenica. Cette faute commise restera ancrée dans l'histoire des Nations Unies, et K.Annan écrira à ce sujet en 1999 “Par nos graves erreurs de jugements et notre incapacité à comprendre l'ampleur du mal auquel nous étions confrontés, nous avons échoué à faire notre part pour protéger les habitants de Srebrenica face aux campagnes planifiées de massacres par les forces serbes. Srebrenica cristallise une vérité que l'ONU et la communauté internationale ont compris trop tard : la Bosnie- Herzégovine était autant un conflit militaire qu'une cause morale.”

Le second échec auquel Kofi Annan a du faire face est celui du génocide au Rwanda en 1994, ce génocide est le résultat d’un conflit éthnique entre deux peuples les Hutu et Tutsi. Malgré la présence des casques bleus le massacre continue, et alors que les tueries continuent les effectifs des casques bleus ont été réduits. Kofi Annan s’est exprimé sur les erreurs commises par l’ONU, lors d’un discours devant le Parlement rwandais, en 1998 “Aujourd’hui, nous savons que ce que nous avons fait alors était loin d’être suffisant ; pas assez pour protéger le Rwanda contre lui-même, pas assez pour honorer les idéaux pour lesquels les Nations unies existent.” Ces deux événements sanglants marqueront profondément KOfi Annan, qui par la suite renforcera l’implication dans la résolution des conflits, pendant ces deux mandat leur nombre passe de 20 000 à 90 000.

Kofi Annan dans son discours d’investiture, annonce qu’il aura pour objectifs d’“assainir les Nations unies, les rendre plus présentes et plus efficaces, plus sensibles aux souhaits et aux besoins de ses membres et plus réalistes dans leurs buts et engagements”. En effet le secrétaire général réalise ses premières initiatives avec son programme Rénover les Nations Unies, qui a été présenté aux États Membres en juillet 1997 et a mis l’accent sur l’amélioration de la cohérence et de la coordination de l’action de l’ONU. D’ailleurs en 1998 il soutient la mise en place de la Cour Pénale Internationale (CPI), malgré les réticences qu’elle suscite au sein de pays membres. Cette juridiction pénale permanente a pour but de juger les personnes accusées de génocide, de crime contre l’humanité, de crime d’agression et de crime de guerre.

Le secrétaire général a su jouer un rôle de médiateur compétent comme en 1998, lorsque les Etats-Unis veulent bombarder l’Irak, Kofi Annan réussit à résoudre la crise en obtenant de Saddam Hussein qu’il consente à un protocole autorisant les inspecteurs des Nations unies à visiter tout site suspect en Irak. S’il réussit à apaiser les liens entre les Etats-Unis et l'Irak en 1998, cela ne calme pas pour autant le conflit car en 2003 les Etats-Unis envahissent l’Irak. Toutefois Kofi Annan ne s’est pas empêcher de faire preuve d'indépendance vis à vis des grandes grande puissance, par exemple il qualifie l’opération des Etats-unis d’ “illégale” lors de l’invasion de l’Irak en 2003, car cette opération n’avait pas été autorisée par le Conseil de sécurité de l’ONU.

D’autre part, le concept de diplomatie préventive a captivé l’ONU depuis qu'il a été introduit par le secrétaire général Dag Hammarskjöld. Ce concept inscrit dans la charte de l’ONU, autorise le secrétaire général à attirer l'attention du Conseil de sécurité sur tout ce qui pourrait représenter une menace contre la paix et la sécurité. En effet, en 2003 Kofi Annan a soumis trois rapports sur ce concept. Ainsi il a pratiqué la diplomatie préventive

...

Télécharger :   txt (11.6 Kb)   pdf (56.8 Kb)   docx (12.3 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club