Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Peut-on renoncer à sa liberté ?

Par   •  10 Octobre 2017  •  885 Mots (4 Pages)  •  327 Vues

Page 1 sur 4

...

de notre vie. Nous pouvons dire MA vie.

L’esclave n’est pas forcément moins libre que son maître. Prenons pour exemple Épictète le stoïcien, c’est un esclave vivant à Rome, se ventant d’être plus libre que son maître et plus heureux car il peut réaliser tous ses désirs par un travail sur soi, une modération et non par la quête de pouvoir, de richesse. Chez les Stoïciens, renoncer à sa liberté est impossible. Il suffit d’une maîtrise de soi et des désirs pour que les situations les plus critiques deviennent instants de bonheur.

Il serait irrationnel de renoncer à sa liberté car que pourrait recevoir en échange celui qui donne tout ? Donner la liberté n’est-ce pas donner l’existence, l’humanité ? Si la liberté est indivisible, comment renoncer à une part de la liberté sans renoncer à la liberté totale ?

Selon Max Stirner, philosophe allemand : « La liberté ne peut être que toute la liberté ; un morceau de liberté n’est pas la liberté ».

Il est impossible de renoncer à la liberté car la liberté n’est pas un bien extérieur que l’on pourrait donner, dont on pourrait se séparer: c’est une puissance du moi dont il ne peut se débarrasser sans plonger dans l’inconscience. c’est la conscience qui donne mes sens au monde quelles que soient les difficultés qui se présentent.

Les lois obligent l’homme sans l’asservir car elles sont neutres, sans préférences, elles sont pour tous et assurent donc l’égalité. Dans la mesure où la loi est par tous elle assure la liberté, "L’obéissance à la loi qu’on s’est prescrite est liberté" Rousseau.

La loi peut-elle être par tous? Un représentant peut-il vraiment représenter une pluralité de citoyens? La majorité n’impose-t-elle pas sa volonté à la minorité?

Ce à quoi l’homme renonce ce n’est pas la liberté mais à ses désirs.

Si la liberté est indivisible on ne peut y renoncer.

En fait, il est toujours possible de renoncer à la violence, à la détermination par le milieu intérieur ou extérieur. Mais la violence n’est pas la liberté, elle est le contraire de la liberté.

...

Télécharger :   txt (5.4 Kb)   pdf (60.8 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club