Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le hasard est-il une nécessité cachée?

Par   •  10 Novembre 2017  •  968 Mots (4 Pages)  •  174 Vues

Page 1 sur 4

...

les stoïciens, le Destin désigne la succession de l’ensemble des causes et des conséquences qui définit l’organisation de l’univers selon un ordre inéluctable. Les philosophes grecs, selon les stoïciens, ne contestaient pas l’existence du destin en tant qu’ordre nécessaire du devenir. Dans la tragédie, « quand le rideau se lève, l’avenir est déjà présent depuis l’éternité » (Lukacs).

L’inexistence du hasard au sein même de notre cerveau intéresse certains des plus grands philosophes tels que von Leibniz ou Sigmund Freud qui parlent de pulsion ou de perception inconsciente, donc cachée, pour décrire tout comportement. L’inconscient étant un constituant majeur de notre psychologie, ces comportements ne peuvent être anodins.

L’Homme refuse l’idée que son futur soit prédéterminé et que chaque décision, qu’il pense maitriser, résulte en réalité de la concordance de phénomènes mentaux (souvent inconscients) et physiques extrêmement complexes. Ainsi, dans « La Loterie à Babylone », Jorge Luis Borges, avec un sens mathématique indéniable, décrit un système de loterie poussé à son paroxysme, dans lequel tous les habitants de Babylone voient petit à petit toute leur existence tourner autour d’un jeu de hasard.

Un individu ne croyant pas au hasard, mais au destin pourra ainsi interpréter chaque coïncidence et en profiter. L’exemple le plus connu est celui de l’Homme qui rencontre un ancien ami avec lequel il était resté en mauvais termes: s’il croit au destin, il essayera de tirer profit de cette rencontre qui paraitrait pour quelqu’un d’autre hasardeuse.

Adhérer au principe de causalité globale et générale fait ainsi perdre à l’Homme son libre arbitre. Le hasard est donc un concept qui apporte à l’Homme une illusion de liberté, et ainsi de l’espoir.

Scientifiquement, on ne peut admettre que le hasard absolu existe puisque la science a pour but de dégager les causes à tout phénomène, mais nous ne sommes pour l’instant pas capable de les appréhender tous, surtout lorsque les phénomènes entrant en jeu se multiplient. En d’autres termes, on ne peut pas attribuer un sens rationnel au mot hasard, sans le vider de sa substance.

On utilise cependant ce terme quand il s’agit de phénomènes trop complexes pour que l’événement en question en soit déterminable, et ce à cause du caractère limité de notre compréhension (le dé est l’expression parfaite du hasard).

La conviction que le hasard existe, synonyme d’espoir, est donc une nécessité pour l’Homme.

...

Télécharger :   txt (6.4 Kb)   pdf (65.4 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club