Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L'égoïsme nuit-il à notre réalisation ?

Par   •  4 Novembre 2018  •  1 637 Mots (7 Pages)  •  89 Vues

Page 1 sur 7

...

Revenons-en à la problématique. Pouvons-nous supposer que l’égoïsme fait en sorte que l’homme se réalise individuellement et socialement? Selon moi nous ne pouvons pas dire que grâce à son égoïsme, l’homme se réalise individuellement et socialement puisque pour se réaliser, l’homme a besoin d’amour et que ces deux concepts sont bien différents l’un de l’autre. En effet, l’égoïsme et l’amour de soi sont contraires. Comme Fromm le dit, l’égoïsme est plutôt synonyme d’une incapacité à aimer. La personne égoïste dissimule cette incapacité en se portant une attention excessive. Freud pour sa part dit qu’une personne égoïste est du genre narcissique, car elle est en admiration avec elle-même et qu’elle renie autrui. Cependant, il ne faut pas oublier que l’amour est un sentiment indivisible entre le soi et les autres. Nous ne pouvons pas par exemple être tantôt aimants et tantôt incapables d’aimer. Comme pour une personne avaricieuse elle ne peut pas l’être seulement en partie, elle est avaricieuse pour tout. L’amour est une aptitude fondamentale à l’existence humaine. Nous en sommes tous porteurs, mais son développement n’est pas le même d’une personne à l’autre. Sans amour l’homme ne se connaitrait pas lui-même, il ne se respecterait pas et ne serait pas responsable de lui et des autres. D’où les 3 grands critères d’un amour authentique. Par exemple, une personne qui se déresponsabilise d’autrui ne lui permet pas de s’épanouir pleinement et de voir son potentiel. Elle agit de façon égoïste en rapportant tout son intérêt personnel, elle devient donc dans l’incapacité d’aimer donc, dans l’incapacité de se réaliser. Nous vivons aujourd’hui dans un mode de vie qui nous empêche de penser, d’avoir nos propres idées et d’avoir une raison. Comme Marx le dit, suite à la division du travail, l’homme est enfermé dans une routine qui l’empêche de penser, l’homme est étranger à lui-même, il est un automate aliéné.[3]

En outre, je crois que l’égoïsme est néfaste pour la réalisation de l’homme, autant individuellement que socialement. En effet, une personne égoïste est une personne qui est privée d’amour de soi et d’amour pour les autres. Il s’agit d’une personne qui n’a pas de conscience, qui agit selon la société et sans raison. L’égoïsme est tout le contraire de l’amour qui est un aspect fondamental dans l’existence humaine. L’un des critères d’un amour authentique, soit la responsabilité est essentielle à sa réalisation, car si la personne est déresponsabilisée cela implique qu’elle ne se préoccupera pas des autres donc pas non plus d’elle-même. Notre mode de vie capitaliste nous mène vers notre propre perte puisque nos gouts standardisés nous rassemblent tous dans la même foule et nous ne sommes alors pas aptes à nous définir, à être unique à notre façon. Cependant à quel point devons-nous être responsables d’autrui ? Notre trop grand investissement envers une personne ne peut-il pas nous mener à vouloir tout contrôler de celle-ci telle une mère surprotectrice? Cela ne nous ramène-t-il pas à la définition même d’égoïsme?

J’ai utilisé le logiciel Antidote fourni à l’école pour m’aider à corriger mes fautes. J’ai surtout de la difficulté avec les fautes liées à l’accord des mots. J’oublie la plupart de mes s. J’ai également de la difficulté avec l’accord de mes verbes. Cependant, il y a plusieurs fautes que j’aurais pu éviter si je n’avais pas fait le texte à l’ordinateur. J’ai tendance à vouloir aller trop vite donc je ne mets pas toujours les accents, les virgules et les points. Je devrais faire plus attention et prendre mon temps afin de ne pas oublier des mots ou faire de simples fautes d’inattention.

J’ai fait une lecture active du livre La condition humaine de J.Claude St-Onge afin de mieux comprendre les répercussions du capitalisme sur notre mode de vie. J’ai en majeur parti regardé le point de vue de Karl Marx sur la réalisation de soi. J’ai pu y constater une très grande ressemblance entre les points de vue. Les deux philosophes sont d’accord que depuis l’ère du capitalisme, l’homme est devenu une marchandise, un être aliéné. J’ai également recherché des informations sur le moi dans des documents de ma session passée.

---------------------------------------------------------------

...

Télécharger :   txt (10.4 Kb)   pdf (49.3 Kb)   docx (14.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club