Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Comptabilité de gestion.

Par   •  18 Novembre 2017  •  5 972 Mots (24 Pages)  •  142 Vues

Page 1 sur 24

...

- Un centre d’analyse est une division de l’entreprise qui peut être réelle (centre atelier I, centre magasin de pièces détachés par exemple)

- Centre d’analyse peut être fictive (centre gestion des matériels centre administration par exemple) ou réelle.

- Un centre d’analyse est soit opérationnel (centre de travail) s’il est fortement lié a l’activité de l’entreprise (exemple l’approvisionnement tout ce qui sert a la vente ), soit de structure (centre de frais s’il est peu lié à l’activité (exemple: gestion du personnel)

- Certains centres d’analyse opérationnel est soit auxiliaire les charges indirectes affectées dans ce centre seront transférées dans les centres principales, soit principal les charges indirectes affectées dans ce centre seront directement imputés aux coûts.

Répartition des charges indirectes deux étapes :

- La répartition PRIMAIRE :

Entre tous les centres concernés (principaux et auxiliaires) répartition des charges indirectes dans toutes les sessions. Cette répartition primaire permettra à l’entreprise de connaître le coût de chaque session et pouvoir comparer cette information avec les données historiques de l’entreprise et ce qui a été prévu à l’endroit du budget.

- La répartition SECONDAIRE :

Va consister, grâce à des clefs de répartition à répartir le contenu des sections auxiliaires dans les sections principales (appelés aussi centre opérationnels principaux).

Lorsque cette opération est achevée les sections auxiliaires sont à zéro, il n’y a plus que des montants dans les sections principales; le total de toutes les sections principales est égale au total des charges indirects.

Cette répartition secondaire va nous permettre d’avoir le coût de revient des produits définitifs répartie en autant de sections que l’entreprise a jugée nécessaire de suivre pour connaître précisément le montant des coûts de revients et surtout les actions amenées pour améliorer ces coûts de revients.

[pic 4]

[pic 5]

répartition primaire

imputation des charges indirectes aux coûts

- Cas des centres d’analyse opérationnels (centres de travail)

L’activité d’un centre d’analyse opérationnel est mesurée par une unité appelé unité d’oeuvre (UO) cette unité est dite physique en raison de sa nature même

- Exemple: pour un centre d’approvisionnement : l’unité d’oeuvre la plus usuelle sera le Kg de matière achetée.

- Exemple: pour un centre de finition : l’unité d’oeuvre sera le nombre de produits finis.

L’unité d’oeuvre a une relation étroite avec l’activité du centre.

Trouver la meilleure corrélation possible entre le coût d’un centre et le nombre d’unité d’oeuvre de ce centre.

Pour chaque centre principale le coût de l’unité d’oeuvre est ainsi calculé :

Coût de l’unité d’oeuvre = coût du centre d’analyse opérationnel principal / nombre d’unités d’oeuvre

- Exemple:

un centre d’approvisionnement 25000 euros l’unité d’oeuvre est le kilo acheté

1000 kg de matière A et et 1500 kilo de matière B

coût de l’unité d’oeuvre =

25000/2500= 10 euros par kilo acheté

Ce coût de 10 kilo acheté vient augmenter le prix d’achat chez le fournisseur et donc le coût de revient d'approvisionnement ou coût d’achat dans cette entreprise = prix d’achat chez le fournisseur + 10 euros les kilos

Matière A: 1000* 10 = 10000 euros

Matière B : 1500*10= 15000

Le coût d’achat = prix d’achat + coût de la section principale approvisionnement

2) Cas des centres de structure (centres de frais )

L’activité d’un centre de structure est mesurée par une unité monétaire appelée taux de frais.

Taux de frais = coût du centre / valeur de l’assiette de frais

Coût de Production des Produits Vendus (CPPV), est une assiette de charges très courrante.

Les charges des centres de structures sont généralement imputés directement aux couts de revient.

- Exemple: total du centre administration 9720 euros

Deux produits F1 et F2 fabriqués et vendus l’assiette de frais: le CPPV

Cout de production des produits vendus

F1 54000 F2 189000 total 243 000 euros

taux de frais 9720/ 243000 = 0,04%

Imputaiton des charges d’administration :

Produit F1

54000 x 0,04

= 2160

Produit F2

189000 x 0,04

= 7560

Total

9720 euros

Plusieurs difficultés à mettre en oeuvre cette méthode :

- Le découpage de l’entreprise en centres opérationnels principaux et auxiliaires : il va falloir trouver le bonne équilibre entre trop peu de sections ou on ne contrôle pas grand chose et trop de sections qui coûtent chères a manipuler

- Répartition entre charges directes et charges indirecte

3) Trouver les bonnes clef de répartition pour les charges indirectes, ce qui suppose de faire des choix donc d’éliminer

...

Télécharger :   txt (43.6 Kb)   pdf (240.2 Kb)   docx (610.5 Kb)  
Voir 23 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club