Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Plaidoirie pour la survie du métier d'éducateur technique spécialisé

Par   •  22 Avril 2018  •  842 Mots (4 Pages)  •  275 Vues

Page 1 sur 4

...

POURTANT, l'ETS est toujours bel et bien là. Intelligemment il faut le reconnaître, il a su déployer ses compétences dans de nouveaux domaines :

- la politique de la ville en est un, les chantiers d'insertion ou de développement urbain

- le milieu Médico-social et Sanitaire (dans les IMP, IMPRO …)

Il s'est muté, en milieu ouvert et ordinaire, en un véritable « conducteur de chantier » capable de :

- se déplacer aussi bien auprès de décideurs locaux, que de partenaires professionnels (clients ou fournisseurs

- de coordonner des équipes

- développer des partenariats avec les entreprises

- et qui connaît et maîtrise de surcroît les dispositifs d’accès à l’emploi et d’insertion, leurs règles et leurs financements

C'est sans mépris aucun, un peu, beaucoup, passionnément, plus que du simple compagnonnage !

Alors, après un tel constat, nul n'est besoin d'en dire davantage, tant les faits parlent d'eux-même. L'ETS fait bien partie intégrante du corps des travailleurs sociaux … à part entière !

Les difficultés qu'il peut rencontrer aujourd'hui pour exister … s'expliquent … mais ne sauraient en aucun cas … et elles ne doivent en aucun cas justifier la minoration de ces professionnels aux multiples compétences !

Nous sommes tous bien placés dans cette salle pour savoir que dans l'entreprise menée par le Travail Social, toutes les forces vives sont les bienvenues … tant il y a encore de choses à faire.

Aussi ai-je l'audace de vous demander, à vous tous ici présent : « Qui de vous serez prêts à priver un e personne en difficulté d'un accompagnement éducatif de qualité, fusse-t-il en réponse aux sirènes hurlantes d'une politique de restriction budgétaire ou qui répondrait à un quelconque principe de rentabilisation ?

Un proverbe indien dit : « On connaît la valeur du sel quand il n'y en a plus … et celle d'un père après sa mort »

« Allons nous regarder, impassibles, s'évanouir cette profession ? »

Je vous demande, à vous, solennellement et en votre âme et conscience, s'il y a encore

quelqu´un quelque part qui décide de quelque chose :

« Si la vie est telle une flamme, qui sans un brin d'espoir finit par s'éteindre. Serez-vous de ceux qui l'attisent ou de ceux qui la regardent s'éteindre ? »

...

Télécharger :   txt (5.3 Kb)   pdf (44.4 Kb)   docx (13.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club