Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

GESTION DE PROJET pédagogiques

Par   •  7 Mars 2018  •  18 868 Mots (76 Pages)  •  237 Vues

Page 1 sur 76

...

Section D - Mettre sous contrôle les risques liés à l'activité d'une unité

Section E - Créer une nouvelle unité, une nouvelle activité ou un nouveau processus

Section F - Organiser une unité autour d'un système d'information

Section G - Fusionner ou créer des unités

Section H - Améliorer les performances d'un processus

Section I - Certifier une unité, une activité ou un processus

Section J - Revoir la structure hiérarchique et la répartition des rôles entre les unités

Partie IV - Les cinq démarches spécifiques aux projets d’organisation

Section A - MRP : Méthode de Résolution de Problème

Section B - OPT : Méthode d'Optimisation

Section C - AVA : Analyse de la Valeur

Section D - BPR : Business Process Reengineering

Section E - AQU : Assurance Qualité

---------------------------------------------------------------

-

La conduite de projets

Définition 1 d’un projet : « un projet est une démarche spécifique qui permet de structurer méthodiquement et progressivement une réalité à venir. Un projet est mis en œuvre pour élaborer une réponse au besoin d’un utilisateur, d’un client ou d’une clientèle. Il implique un objectif, des actions à entreprendre avec des ressources définies dans des délais donnés ». Selon AFNOR Norme X50-106.

Définition 2 d’un projet : « Le projet est un ensemble d'actions à réaliser pour satisfaire un objectif défini, dans le cadre d'une mission précise, et pour la réalisation desquelles on a identifié non seulement un début, mais aussi une fin. » AFITEP[1], Dictionnaire de management de projet [1996].

Définition 3 d’un projet : « Processus unique, qui consiste en un ensemble d'activités coordonnées et maîtrisées comportant des dates de début et de fin, entreprises dans le but d'atteindre un objectif conforme à des exigences spécifiques telles que des contraintes de délais, de coûts et de ressources ». [ISO10006, 1997].

Définition de démarche ou de conduite de projet : façon dont procède un raisonnement, une pensée.

Remarque : il existe une contradiction dans le projet entre la novation, l'inconnu, le risque d'une part, et la nécessité d'une méthode, d'une rigueur, bref d'une conduite d'autre part. La notion d'objectif est clairement explicitée (AFITEP et ISO). La notion d'ensemble d'activités ou d'actions est retenue mais il faut tout de même distinguer le projet d'un ensemble d'opérations.

Les principales distinctions sont que les activités ou actions d'un projet sont temporaires et présentent un caractère d'unicité.

Exemple : un grand constructeur automobile produit 2000 véhicules par jour, il s'agit d'opérations, par contre s'il envisage de fabriquer une voiture de "formule 1" on parlera de projet. Bien que les produits finaux soient des automobiles le caractère d'unicité prévaut dans le cas du projet alors que dans le cas des opérations il s'agit plutôt d'actions répétitives. D'autres caractéristiques distinctives apparaissent avec cet exemple, notamment le caractère original pour le projet qui induit de fortes incertitudes quant au produit final. Par exemple lorsqu'un constructeur automobile décide de produire un nouveau modèle, au début du projet, l'incertitude est forte car les formes, la motorisation, les versions etc. ne sont pas définies. Par contre aussitôt que la fabrication série débute le projet est fini et l'on rentre dans une phase d'opérations pour laquelle l'incertitude est moindre car toutes les caractéristiques du véhicule sont définies.

Remarque : certains projets peuvent durer plusieurs années mais ils ont tous une fin prévue lorsque les objectifs du projet sont atteints. Si les objectifs ne peuvent être atteints alors le projet est abandonné.

[pic 5]

La performance d’un projet s’évalue principalement sur trois types d’indicateurs (contraintes) :

- L’atteinte des objectifs,

- Le respect des délais,

- La consommation budgétaire.

Des contraintes : de délai, de qualité et de coût

[pic 6]

Sur le schéma l'objectif est situé au centre de gravité du triangle ce qui veut dire que les contraintes (coût, qualité, délai) sont équivalentes mais cela peut diverger suivant le type de projet.

[pic 7]

Exemple : dans le cas ou le projet doit se faire à une date fixe (manifestation) le centre de gravité va se déplacer plus vers le sommet du triangle « délai ».

Un travail d'équipe multi-compétences : il est très rare de trouver un projet ne comportant qu'un seul métier, dans de nombreux cas la réalisation d'un projet mobilise plusieurs corps de métier ou plusieurs compétences.

Exemple : projet de construction d'un bâtiment public. Nécessite la participation de nombreux métiers (maçonnerie, menuiserie, peinture, électricité etc.)

De l’incertitude : dans tout projet il y a une part d' incertitude liée au caractère unitaire mais aussi à l'environnement extérieur qui peut être difficile à appréhender.

Irréversibilité forte : la capacité d'action est très forte au début mais au fur et à mesure que le projet avance et que des décisions sont prises, elle diminue car les choix faits en début de projet limitent les possibilités d'action en fin de projet.

[pic 8]

Exemple : un nouveau produit. Au début du projet tout (ou presque) est ouvert et la capacité d'action est très forte; en

...

Télécharger :   txt (134.1 Kb)   pdf (319.8 Kb)   docx (679 Kb)  
Voir 75 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club