Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse de l'environnement de l'hopital de Sorel

Par   •  9 Juin 2018  •  14 279 Mots (58 Pages)  •  254 Vues

Page 1 sur 58

...

En 2003, la loi 25 oblige la fusion de tous les centres de santé de la région, ce qui implique les CHSLD du Bas-Richelieu l’hôtel-Dieu de Sorel et le CLSC du havre. La fusion de ces établissements engendre la création du Centre de santé et des services sociaux de Sorel-Tracy (CSSS de Sorel-Tracy). . L’année suivante, le CLSC intègre l’hôpital et a pour mission d’améliorer la santé de tous les résidents de la région.

Le CSSS a pour mission de donner des soins de santé, de prévenir des infections, de conseiller, d’héberger, d'offrir des services sociaux, etc. L’hôpital est un des plus grands employeurs de la région, présentement, l’établissement emploie 1633 personnes sans compter les médecins. Parmi ceux-ci, on compte 834 employés à temps plein, 488 à temps partiel et 300 employés occasionnels. De plus, il y a 50 cadres et 75 médecins. L’hôpital est administré par un conseil de 15 personnes qui sont nommées par le ministre de la Santé. Cet établissement public appartient au gouvernement et son budget annuel est de 90 millions de dollars par année. L’hôpital compte les départements suivant : Anesthésiologie, Biologie médicale, Chirurgie, Gynécologie-obstétrique, Imagerie médicale, Médecine générale, Médecine spécialisée, Pédiatrie/pouponnière, Pharmacie, Psychiatrie - Pédopsychiatrie et l’Urgence.[1]

1.2. Présentation de la personne ressource

Dr. Massamiri est un biochimiste clinique qui a commencé à travailler à l’hôpital de Sorel en 2008. Il s’occupe de la gestion du laboratoire et aussi du département de biochimie dans le laboratoire. Il a fait ces études de biochimiste en France en 1993 et a dû faire ses équivalences pour travailler au Québec. Son travail à Sorel consiste en grande partie à administrer et à s’assurer du bon fonctionnement du laboratoire. De plus, il s’occupe du recrutement final des technologistes et du remplacement des employés. Aussi, il négocie avec les syndicats quand des problèmes surviennent avec certains employés. À l’hôpital, il est considéré comme un haut dirigeant, car tout le laboratoire est sous sa responsabilité. De plus, il s’occupe de la biochimie qui consiste à vérifier certains résultats de test précis et de faire une deuxième vérification lorsque les tests sont hors normes. Dr. Massamiri a sous sa gestion environ 33 employés. On peut le rejoindre au numéro suivant : 450-746-6004

2. Présentation de l’environnement externe et interne de l’organisation à l’étude

2.1. Présentation d’une analyse exhaustive de l’environnement externe de l’organisation à l’étude

Il est important de savoir que l’environnement externe d’une organisation a une influence sur celle-ci dans la réalisation de ses opérations. En effet, plusieurs facteurs ont un impact sur les activités d’une organisation et la technique du PESTEL nous permet d’en évaluer leurs provenances. C’est pourquoi, dans ce travail, nous avons analysé l’ensemble de ses aspects (Politique – Économique – Social – Technologique – Environnemental – Légal), tout en se concentrant davantage les aspects politiques, technologiques et légaux de l’environnement externe de l’Hôpital de Sorel.

L’Hôpital de Sorel étant une organisation publique, le gouvernement a une influence sur la façon dont l’hôpital est géré. Ainsi, cela a un impact sur les opérations en général de l’hôpital et donc sur celles du département du laboratoire. Par exemple, dans le contexte actuel, le gouvernement libéral a adopté certaines mesures ayant un effet majeur sur les activités du système de santé québécois. Nous parlons ici des projets de loi 10 et 20. Pour le premier projet, deux objectifs principaux sont présentés : économiser environ 220 millions de dollars par année en abolissant les agences régionales ainsi que l’abolition d’un palier administratif, puis simplifier l’accès aux soins et aux services. En ce qui concerne le projet de loi 20, l’objectif est d’améliorer l’accès des patients aux médecins, en imposant des pénalités financières pour les médecins ne respectant pas le quota de patient minimum.

De plus, les différents gouvernements peuvent décider d’accorder un plus grand ou un plus petit budget au système de santé. C’est donc avec les allocations du gouvernement au pouvoir que l’hôpital peut embaucher et payer ses employés, ainsi que se procurer les équipements nécessaires et veiller à leur entretien. La gestion de l’organisation peut être appelée à changer selon ce que le gouvernement en place décide. Par exemple, pour le laboratoire, le budget alloué est d’environ trois millions de dollars par année, ce qui est juste assez pour avoir le bon nombre d’employés, sans plus. En bref, les restrictions budgétaires limitent et impactent les activités de l’hôpital, et mènent très régulièrement à des dépassements de coûts.

En ce qui concerne la technologie, l’évolution de celle-ci aura évidemment une influence sur les opérations de l’hôpital. La technologie est principalement utilisée dans le but d’examiner les patients, analyser des échantillons quelconques et, bien sûr, pour soigner les patients. On utilise également la technologie à des fins d’administration. En effet, on utilise par exemple des ordinateurs pour construire les horaires ou pour compiler des informations. Les employés utilisent un système informatique appelé Virtuo pour entrer leurs heures de travail. Il va donc de soi qu’une évolution de la technologie permettra à l’hôpital de mieux gérer ses employés ainsi que de mieux gérer les dossiers des patients. En effet, un sujet important dans le secteur de la santé dernièrement au Québec posait la question à savoir si les dossiers médicaux informatisés étaient une bonne chose ou non. Cela permettrait un accès au dossier du patient, peu importe dans quel hôpital il se trouve et ainsi améliorer la coordination entre les services.

Une évolution de la technologie pourra surtout permettre de poser de meilleurs diagnostics sur les patients et de réaliser des analyses plus précises et de façon plus rapide. Cela permettrait également, et surtout, de mieux gérer les patients et de mieux les soigner. Les avancements technologiques permettent aux hôpitaux d’améliorer leur performance, c’est pourquoi il est important d’être à l’affut des nouvelles tendances dans le domaine. Les technologies de l’information sont très présentes dans les hôpitaux et l’hôpital de Sorel n’en fait pas exception, comme les logiciels de communication.

D’un

...

Télécharger :   txt (104.6 Kb)   pdf (198.3 Kb)   docx (87.8 Kb)  
Voir 57 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club