Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

En quoi Œdipe Roi s'apparente-t-il à une tragédie ?

Par   •  23 Octobre 2017  •  1 709 Mots (7 Pages)  •  373 Vues

Page 1 sur 7

...

La tragédie a une portée didactique manifeste, elle prétend instruire les spectateurs et leur donner des conseils sur la manière dont il convient de vivre. C’est pourquoi le chœur conseille le lecteur et lui livre un enseignement moral. Nous pouvons prendre comme exemple l’utilisation de l’impératif par le Coryphée à la fin d’Œdipe Roi, avec les termes : « Regardez » et « Gardons-nous ». Comme l’explique Aristote, les tragédies ont aussi une dimension cathartique, elles sont considérées comme des « pharmakos », des remèdes. Le théâtre permettrait une purgation des passions et des pulsions appelée catharsis. La catharsis repose sur deux émotions ressentie par le spectateur : la terreur et la pitié qui s’appuie elles-mêmes de façon ambivalente sur la distanciation et l’identification. Le spectateur peut s’identifier à Œdipe, qui, à travers la quête tragique de ses origines, se pose les questions universelles de l’identité et de la liberté. Le spectateur de la tragédie ne peut que reprendre à son compte les interrogations d’Œdipe et est renvoyé à son propre sort, à sa propre intériorité.

***

Œdipe Roi est ainsi devenu l’une des tragédies antiques les plus emblématiques, de par son histoire complexe mais caractéristique qui met en avant la déchéance d’un personnage tragique livré au destin et aux dieux, mais aussi de par sa structure et son alternance chœur-protagonistes typique, ou son impact sur les spectateurs. Si elle nous paraît lointaine par son accent civique, moral et religieux, elle nous apparaît pourtant étonnement proche par son questionnement universel et fondamental sur le genre humain.

---------------------------------------------------------------

- Symétrie du personnage chez Sophocle : Roi exalté puis déchu. Omnipotence > déchéance ➔ montre la faiblesse de la condition humaine et ses limites face à la toute-puissance des dieux. Œdipe : personnage enquête de questionnement. Thème du renversement : l’enquêteur devient le coupable. « Sophocle nous le montre acharné à sa propre perte par son obstination à résoudre une énigme, à vouloir la vérité. Tout le monde essaie de le retenir, en particulier Jocaste, qui lui dit à chaque instant – en voilà assez, on en sait assez. Seulement il veut savoir, et finit par savoir »

- « La tragédie est une imitation d’une action grave, entière, étendue jusqu’à un certain point, par un discours revêtu de certains agréments », écrit Aristote dans la Poétique. Pour le philosophe, le « Drama » est effectivement au centre d’une tragédie qui se doit d’être vraisemblable et repose en partie sur une dimension rhétorique et esthétique. La tragédie naît à Athènes au 5ème siècle avant J-C, de sacrifices religieux accomplis en l’honneur de Dionysos. Elle devient vite une manifestation collective et citoyenne, ainsi qu’un spectacle total et ritualisé qui s’appuie en partie sur les rapports particuliers entre spectateurs et personnages. Sophocle, qui est considéré aujourd’hui comme l’un des 3 grands poètes tragiques grecs, écrit la tragédie Œdipe Roi à la fin du 5ème siècle avant J-C. Dans celle-ci, est mise en scène la découverte progressive de destin D’Œdipe, le héros tragique éponyme, qui est coupable à la fois de parricide et d'inceste, car il a, sans le savoir, tué son propre père, Laïos, et épousé sa propre mère, Jocaste.

...

Télécharger :   txt (11 Kb)   pdf (162.2 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club