Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le romancier peut-il dépasser le réel lors de la création de son personnage?

Par   •  19 Septembre 2018  •  1 293 Mots (6 Pages)  •  28 Vues

Page 1 sur 6

...

2) Évasion du réel

En effet, le romancier ne doit pas reproduire la réalité exacte, le roman reste un art qui est personnel à l'auteur grâce à sa manière de s'exprimer. Ainsi, la reproduction exacte de la réalité est impossible car l'auteur ne peut pas donner une vision objective car il a une opinion sur le sujet selon son tempérament mais aussi le sens qu'il donne à l'histoire. Malgré une inspiration de la réalité, l'auteur cherche à emmener son lecteur dans un autre monde et peut être le faire rêver. Pour cela, il cherche à donner une image idéalisée de la nature humaine et donc de créer des héros hors du commun comme dans les romans de chevalerie comme avec Lancelot ou La Princesse de Clèves de

Madame de Lafayette qui incarne une héroïne. Ainsi, on constate que les personnages romanesques ne sont pas toujours de simples imitations du réel, ils deviennent parfois de vrais modèles et sont donc idéalisés pour avoir un côté fictif.

En effet, l'auteur se sert de la réalité pour créer un nouveau monde dans son roman, il fait une sorte de création qu'il réalise par un certain projet.

- La création d'un nouveau monde

1) La création de l'auteur

Le roman n'est pas une simple photographie neutre du monde, il porte et exprime une intention, un projet du romancier. Celui-ci crée une intrigue et des personnages qui vont illustrer sa vision du monde. Ainsi, Camus avec La Peste crée un roman d'allure tout à fait réaliste ; cependant, la ville d'Oran n'a jamais connu d'épidémie de peste dans les années 1940 : la maladie a en fait la dimension d'une allégorie de la guerre. De même, malgré une inspiration de la réalité, l'auteur est obligé de la modifier, il a tendance à la déformer de part sa vision de la réalité. Pour cela, Maupassant affirme, dans la préface de son roman Pierre et Jean, que «le réaliste, s'il est un artiste, cherchera non pas à nous montrer la photographie banale de la vie, mais à nous en donner la vision plus complète, plus saisissante, plus probante que la vie même». 2) Le projet de l'auteur

Ainsi, même le romancier qui a un projet réaliste ne se contente pas d'imiter purement et simplement le réel: il fait naître, par son écriture singulière, une création artistique et laisse libre court à son imagination et sa fantaisie. En effet, même si l'auteur s'appuie sur des faits réels, il ne peut pas tout décrire et est obligé de faire des ellipses. En effet, Maupassant, dans sa préface de Pierre et Jean, insiste le fait que la vie est parfois trop chaotique pour le romancier puisse la décrire dans sa totalité et y conduire le lecteur sans le perdre et explique que le romancier ne peut pas rapporter toutes les actions au risque de diluer les choses importantes dans la banalité. De même, pour rendre son roman plus vivant, le romancier est obligé d'ajouter une certaine intrigue à son roman. Ainsi,les romanciers s'inspirent du réel mais en font leur propre interprétation comme dans l'Assommoir de Zola, il s'inspire de la révolution industrielle pour créer Gouget mais il reste une création et lui donne un aspect de titan car c'est sa propre interprétation des ouvriers de l'époque.

...

Télécharger :   txt (7.8 Kb)   pdf (48.6 Kb)   docx (13.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club