Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Fiche lecture Patients

Par   •  21 Janvier 2018  •  1 079 Mots (5 Pages)  •  86 Vues

Page 1 sur 5

...

un contact avec l’extérieur, de voir que des personnes pensent à lui et qu’il n’est pas seul.

Il y a aussi les autres patients du centre. En effet, le moment où il passe en chambre double est un premier pas dans la socialisation. Il redécouvre la vie en collectivité. Fabien s’est surtout rapproché de Farid et Toussaint avec qui il a construit des liens singuliers. Les patients connaissent tous les mêmes difficultés, ont connu beaucoup de choses communes, donc se comprennent. Dans le centre ils utilisent beaucoup l’humour pour exprimer ce qu’ils vivent, peut être pour cacher leur désespoir. Par exemple à la page 63, il y a une blague racontée par Farid sur la paraplégie, alors qu’il est lui-même paraplégique. Fabien dit : « Tu ne peux pas vraiment te faire d’ennemis. Il y a beaucoup trop de choses complexes à gérer chaque jour, trop d’énergie à dépenser pour ta survie, pour te permettre le luxe de détester quelqu’un. ».5 Ils luttent tous contre le handicap, contre la perte d’autonomie, de dignité. Leur combat est le même et l’intérêt ici est de s’entraider.

Le personnel soignant accompagne aussi les personnes handicapées. Fabien parle de l’ergothérapeute qui aide à l’autonomie. En effet, elle fabrique un manche permettant de manger seul, un manche collé

2 Page 20, paragraphe 2

3 Page 21, paragraphe 4

4 Page 56, paragraphe 4

5 Page 58, paragraphe 4

2

au combiné du téléphone permettant aussi de téléphoner sans aide. Il parle aussi de son kiné François, qui a un côté très humain avec qui il peut parler de tout. Il aime son métier, le montre et est très pédagogue. Il est très encourageant et cela a permis à Fabien de garder espoir dans son rétablissement. Il cite aussi les infirmiers et aide-soignants qui sont tous différents mais sont quand même indispensables dans la vie quotidienne au centre. Grâce à toutes ces personnes, Fabien s’en est sorti, il a retrouvé une autonomie totale au bout d’un an. Malgré ce qu’au début les médecins disaient qu’il ne pourrait jamais remarcher, il n’a jamais perdu espoir.

Ce livre met en avant le ressenti d’une personne handicapée dans un environnement médicalisé. Il exprime vraiment le ressenti des patients. La perte brutale d’autonomie, de dignité, d’intimité est un fait très difficile à accepter. Il utilise l’humour tout le long du livre, il est plein de vie et cela peut nous rendre admiratif. L’espoir lui a permis de survivre. En tant que future professionnelle de santé, ce livre est très enrichissant dans ma future pratique. En effet, quand nous prenons quelqu’un en soin, il ne faut pas oublier que cette personne est un être humain à part entière, avec une histoire de vie et une identité. Le fait d’être hospitalisé est difficile pour chacun.

Je mettrai cet ouvrage en lien avec Une larme m’a sauvée d’Angèle Lieby, qui raconte l’histoire d’une personne plongée dans un coma, mais qui entend tout ce qui se passe à l’extérieur. Elle entend les conversations du personnel soignant qui ne sont pas très adaptées, relatives à de la maltraitance, mais est impuissante. C’est aussi une autobiographie, qui présente le ressenti d’une personne hospitalisée dans un contexte de soin.

...

Télécharger :   txt (6.5 Kb)   pdf (52.6 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club