Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Fiche de lecture, se souvenir des belles choses, Zabou Breitman, 2001.

Par   •  29 Mai 2018  •  943 Mots (4 Pages)  •  89 Vues

Page 1 sur 4

...

Claire, dont on suit l’évolution tout au long du film, fait une rééducation de la mémoire à l’aide de psychologue, d’orthophoniste et de thérapeute afin de l’aider à retrouver la mémoire et surtout les mots qu’elle confond, oublie ou invente.

Afin que Philippe se souvienne de sa femme et de son film, l’équipe médicale essaye de faire intervenir sa mémoire affective grâce aux photos de ses proches.

Chaque détail du film porte sur le thème du souvenir, par exemple lorsque Claire se rend au centre en bus, on voit sa sœur lui dire au revoir à côté de la pancarte d’un magasin où il y a inscrit « Antiquité, brocante, souvenir ».

Philippe raconte l’histoire de l’ange déchu à Claire devant le tableau au musée. Cette histoire raconte qu’à la naissance chaque nouveau-né connaît tout sur tout, mais au moment où il va parler, l’ange de l’oubli arrive et lui enlève la mémoire pour qu’il ait tout à réapprendre à nouveau. On retrouve la statue de l’ange dans le jardin du centre spécialisé.

Tout au long du film Philippe, amateur de vin, fait un jeu où il se cache les yeux et doit se remémorer le nom du vin rien qu’au goût et à l’odeur. Il utilise ainsi ses sens pour retrouver la mémoire.

Lorsqu’ils emménagent dans leur appartement, Claire et Philippe ont mis de partout des réveils et des post-it pour ne rien oublier de ce qu’ils ont à faire à court terme ou à long terme.

Toutes les conversations de fond, chaque petite intervention de personnages pendant le film se rapportent au souvenir. En voici quelques exemples :

- « T’as encore perdu tes clés ? » - un patient à un autre patient qui perd ses clés tout au long du film car il ne se souvient pas où il les met.

- « Je crois que vous nous avez oublié ? » - Au restaurant du centre.

- « Comment tu les as appris ? Tu utilises des moyens mnémotechniques ? » - deux personnes dans le bus, c’est une discussion de fond.

- « Un vieillard qui meurt c’est une bibliothèque qui brûle » - Docteur Licht.

- « T’as vraiment la mémoire des noms toi !

C’est pas ça que j’oublie » - Claire et sa sœur dans la cuisine.

- « C’est déjà oublié » - Claire à Philippe.

- « Comment je peux oublier ? J’y pense tous les jours, je peux pas oublier » - une patiente.

- « J’étais plus heureux avant de retrouver mes souvenirs » - Philippe.

...

Télécharger :   txt (5.5 Kb)   pdf (45.5 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club