Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Eric-Emmanuel Schmitt dans Les perroquets de la place d’Arrezzo affirme : Amour [est un] sujet de roman ». Vous vous demanderez pourquoi l’amour est un thème récurrent dans les romans.

Par   •  23 Août 2018  •  1 223 Mots (5 Pages)  •  41 Vues

Page 1 sur 5

...

Le sentiment amoureux élève parfois l’être humain et le pousse à des actions exceptionnelles. Par amour, certain personnages sont prêt à tout pour s’épanouir avec leur bien aimé(e). Certains romans dépeignent de cette façon le comportement héroïque des ses personnages qui font rêver le lecteur. Dans le roman Le père Goriot de Balzac, on est face à un roman qui crée de l’empathie et qui fait réfléchir ses lecteurs sur les comportements humains. En effet, le père Goriot est un homme pauvre, qui vit et meurt misérablement, qui par amour pour ses filles, se dévoue corps et âme pour leur permettre de s’épanouir dans la haute société. Ce père est alors un héros.

[pic 5]

Certains romans mettent en avant des couples mais pour montrer davantage des anti-héros qui ont du mal à vivre en société ou qui sont rejetés par les autres. Il s’agit alors d’une autre façon de mettre en évidence la complexité des relations humaines. Dans L’étranger de Camus, Meursault, le protagoniste, est dénué de toute sensibilité. Il fait preuve d’indifférence lors du décès de sa mère et promet Marie en mariage alors qu’il ne l’aime même pas. C’est un personnage taciturne, énigmatique, étranger à de nombreux aspects de sa propre vie qui ignore les valeurs conventionnelles. L’auteur, vise avec ce personnage hors-norme, à apporter au lecteur une réflexion sur l’absurdité de l’existence.

D’autres œuvres sont des romans à thèse ou des textes engagés qui visent à dénoncer des faits de société ou des abus. Le sentiment amoureux, même s’il est parfois présent, est traité davantage de façon anecdotique que pour lui-même. Il est plutôt en arrière plan et laisse au personnage le champ libre pour diffuser ses idées. Dans le roman Candide, écrit par Voltaire, l’amour du personnage principal pour Cunégonde n’est qu’un détail de l’histoire. Celle-ci n’apparait d’ailleurs que très peu au début et à la fin du roman. Ce récit a pour but de détruire les arguments de la philosophie optimiste de Leibnitz et des développer les idées des Lumières au travers des aventures vécues par le personnage

Enfin, le lecteur est aussi épris de récits dans lesquels règnent le suspense, les rebondissements, les énigmes tel que les romans policiers qui placent souvent l’amour au second plan pour laisser la place aux enquêtes et à l’action. Les récits fantastiques se concentrent plutôt sur le surnaturel. Enfin, les textes de sciences fictions imaginent d’autres mondes possibles, souvent dans le futur mais parfois aussi le passé ou le présent. La visée de ces œuvres est plutôt une réflexion sur nos sociétés. Dans 1984 de Georges Orwell, l’histoire d’amour entre les deux personnages apporte une réflexion sur le totalitarisme qui empêche toute liberté individuelle. Ce roman se passe en temps de guerre, sous une dictature où tout est contrôlé par le Big Brother. Winston Smith est un jeune homme qui tombe amoureux de Julia, mais cette forme de résistance contre la politique se heurte à O’brien, un espion du régime totalitaire. Cette contre-utopie montre les travers dans lesquels risquent de tomber une société sécuritaire.

[pic 6]

Pour conclure, les histoires d’amour sont fréquentes dans les romans mais elles occupent une place variable selon l’époque d’écriture et la préoccupation de l’auteur. Lorsque ce dernier cherche davantage à mettre en évidence la psychologie des personnages ou à faire rêver le lecteur, les couples et leurs relations sont au cœur du récit. Néanmoins, lorsqu’il s’agit d’apporter une réflexion sur la société, de construire une dénonciation, le sentiment amoureux est un élément secondaire de l’intrigue. Quoi qu’il en soit, son caractère universel permet l’empathie et l’identification du lecteur qui est ainsi tenu en haleine. Il serait intéressant de se demander s’il existe d’autres thèmes qui apparaissent comme récurrents dans le roman. La mort pourrait être en ce sens un sujet d’étude

...

Télécharger :   txt (7.9 Kb)   pdf (51.4 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club