Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La Guerre Froide.

Par   •  27 Novembre 2017  •  2 229 Mots (9 Pages)  •  120 Vues

Page 1 sur 9

...

de l’Armée Rouge, quelle idéologie Staline essaie-t-il de diffuser dans ces pays ? Staline essaie d’imposer le communisme dans ces pays d’Europe centrale et orientale.

DONC  Dans ce texte, Churchill se fait l’écho des inquiétudes des Occidentaux (France, Royaume-Uni…) face à la poussée du communisme en Europe. * En effet, dans certains pays d’Europe centrale et orientale (Roumanie, Hongrie, Pologne..), les communistes parviennent à s’imposer en écartant les autres partis du pouvoir. Ils sont aidés, en cela, par la prestigieuse Armée Rouge, l’armée libératrice de ces pays en 1944-1945.

- Finalement, de quoi s’inquiète Churchill en 1946 ? Winston Churchill, et plus généralement les pays d’Europe occidentale, s’inquiètent de la domination communiste dans les pays d’Europe centrale et orientale.

DONC  Inquiétude des Occidentaux car Staline parvient, peu à peu, à imposer ses hommes de main au pouvoir dans plusieurs pays d’Europe centrale et orientale. En quelques mois, il réussit à imposer – dans ces pays-là – le modèle soviétique/communiste.

Terminer de compléter le titre du I-

Proposer un titre pour le A-

BILAN 2

En 1946, dans son célèbre discours de Fulton, l’ancien Premier ministre du Royaume-Uni – Churchill – alerte les Etats-Unis sur la situation en Europe.

En effet, après la Seconde guerre mondiale, l’URSS a installé des dictatures communistes dans de nombreux États d’Europe centrale et orientale libérés par l’Armée rouge : c’est, par exemple, le cas en Autriche, en Pologne, en Hongrie, en Roumanie…

Autrement dit, Churchill s’inquiète car de nombreux pays d’Europe centrale et orientale sont en train de tomber sous la domination communiste de l’URSS.

B) [Un « rideau de fer » est en train de diviser l’Europe].

[titre à déterminer par les élèves]

Churchill est d’autant plus inquiet de la poussée du communisme en Europe que, même dans certains pays d’Europe occidentale, le parti communiste bénéficie d’une image très positive : c’est le cas en France, en Belgique, en Italie où le parti communiste participe à la vie politique du pays en s’associant aux gouvernements qui sont en place ( gouvernements de coalition). 

Document- Le discours de Fulton - Quelle expression Churchill emploie-t-il pour désigner cette frontière qui commence à se dessiner entre les États européens ? d’un côté, ceux d’Europe centrale et orientale placés sous influence communiste / de l’autre, l’Europe occidentale encore préservée du communisme ? Un « rideau de fer » est descendu sur l’Europe, derrière lequel se trouvent les capitales des anciens États d’Europe centrale et orientale. En d’autres termes, un « rideau de fer » est en train de progressivement séparer : * les pays d’Europe centrale et orientale, placés sous influence communiste (donc sous l’influence de l’URSS). * les pays d’Europe occidentale (encore préservés du communisme) et proches des États-Unis.

- Quel est le message implicite que délivre donc Churchill dans la dernière phrase du texte ? Churchill invite les Etats-Unis et leurs alliés à faire le nécessaire pour rétablir la démocratie dans ces pays.

DONC  En mars 1946, dans un discours resté célèbre (discours de Fulton) prononcé aux États-Unis, Churchill prévient qu’un « rideau de fer » est en train de progressivement découper le continent européen en deux.

Compléter le titre du B-

BILAN 3

Dans son discours de Fulton, Churchill dit qu’un « rideau de fer » est en train de diviser l’Europe :

les pays d’Europe centrale et orientale sont en train de tomber sous l’influence du communisme et de l’URSS (= des Soviétiques)…

… tandis que l’Europe de l’Ouest reste préservée du communisme et proche des États-Unis.

Pour résumer, cette expansion progressive du communisme inquiète, de plus en plus, les pays d’Europe occidentale (comme la France et le Royaume-Uni) et les États-Unis.

CONCLUSION

Au lendemain de la victoire de 1945, l’espoir d’une entente durable entre les deux grands vainqueurs du nazisme (États-Unis et URSS) a complètement disparu. Chacun se sent menacé par l’autre. Par exemple, les États-Unis s’inquiètent face à la poussée du communisme (URSS).

...

Télécharger :   txt (11.7 Kb)   pdf (94.2 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club