Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le mythe d'Europe

Par   •  1 Janvier 2021  •  Fiche  •  668 Mots (3 Pages)  •  227 Vues

Page 1 sur 3

Le mythe d’Europe

I. L’étymologie de ce mythe

Tout d’abord, nous allons analyser l’origine du nom Europe. Malgré l’avis divergent des spécialistes, ce terme proviendrait d’une racine sémitique (= un groupe de langue parlées dès l’Antiquité au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans la corne d’Afrique) et désigne une région qui se trouve vers le couchant, et donc l’Occident. Ainsi, nous pouvons dire que le nom d’Europe est né au Moyen Orient.

Cependant, la mythologie reprend ce nom afin d’expliquer la création de l’Europe, le continent.

II. L’histoire de ce mythe

Selon la plupart des récits, Europe est une princesse, fille de Agénor, le roi de la Cité de Tyr en Phénicie (une région qui correspond à l’actuel Liban).

Lorsqu’elle jouait avec ses compagnes sur une plage, Zeus la vit et fut enflammé d’amour pour sa grande beauté. Pour la séduire, il se métamorphose en taureau. Ainsi, Europe est attirée par ce dernier et le caresse. Le taureau se prête au jeu et invite la jeune fille à monter sur dos. C’est alors que Zeus enlève la princesse et traverse la mer jusque sur l’île de Crète.

En Crète, Europe a une liaison avec Zeus ayant repris sa forme humaine. De leur union naissent Minos, le futur roi de Crète, Rhadamante, l’un des juges des Enfers ainsi que Sarpédon. Cet épisode marque l’origine divine de la dynastie crétoise de Minos.

Par ailleurs, les frères d’Europe partent à sa recherche. Ils ont l’interdiction de revenir sans elle. Par conséquent, leurs périples donnent lieu à plusieurs exploits comme des découvertes, des colonisations et la fondation de cités.

A la mort d’Europe, elle reçut des honneurs divins, et le taureau dont Zeus avait revêtu la forme devient la constellation du Taureau.

III. Une source d’inspiration pour de nombreux artistes.

Cette légende a largement inspiré la littérature grecque et latine. Dès l’Antiquité, on s’est interrogé sur le lien entre la figure mythologique et l’appellation du continent. De nos jours, ce lien est considéré comme douteux mais il est devenu une véritable source d’inspiration pour de nombreux écrivains, poètes et peintres.

-Ovide développe particulièrement le mythe d’Europe dans les Métamorphoses, un long poème latin paru au Ier siècle. Ainsi, nous pouvons lire dans le livre II, vers 836 et les suivants : « Lui, le père et le maître des dieux prend l'apparence d'un taureau ; mêlé au jeune troupeau, il mugit et de sa belle allure, il foule l'herbe tendre. De son cou, les muscles sont saillants, (...) jusqu'à ses épaules pend son fanon ; ses cornes sont petites.

Sur

...

Télécharger :   txt (4.1 Kb)   pdf (36.5 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club