Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

LA GLOBALISATION FINANCIÈRE ET L’EFFICACITÉ DU FINANCEMENT INTERNATIONAL DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES

Par   •  17 Février 2018  •  755 Mots (4 Pages)  •  113 Vues

Page 1 sur 4

...

parmi les économistes pour reconnaître les bienfaits de l’innovation financière (…). Ces dernières permettent, en effet, une baisse des coûts de transaction et une plus grande souplesse dans les opérations financières. Elles sont censées également contribuer à l’efficience des marchés, en améliorant le processus de découverte des prix, et permettre une meilleure allocation des risques. D’ailleurs, même aujourd’hui, si tout le monde reconnaît que la titrisation a joué un rôle essentiel dans la crise des subprimes, cette pratique n’est pas en ellemême remise en cause. Pour autant, cette crise montre clairement les dangers de la sophistication à l’excès. Rapport Artus Betbèze, De Boissieu, Capelle-Blancard, La documentation française, Conseil d’Analyse Économique, 2008 DOCUMENT 4

Les effets attendus de la libéralisation financière Les défenseurs de la globalisation financière estiment que la libéralisation des mouvements de capitaux et l’utilisation massive des nouvelles technologies doit permettre l’efficience des marché et aboutir à une allocation optimale des ressources, favorable à la croissance mondiale. Les investisseurs doivent pouvoir trouver des sources de financement les moins coûteuses, et l’épargne doit pouvoir se diriger vers les placements les plus rentables, vers les secteurs et les pays les plus dynamiques et les plus prometteurs. Dans les faits, les flux de capitaux ont continué a circulé majoritairement entre pays riches : pays développés occidentaux, et pays pétroliers. Cependant les pays émergents comme la Chine ont aussi profité des sources de financement supplémentaires. Ils ont bénéficié des IDE (Investissements directs à l’étranger) des firmes transnationales, en particulier dans les infrastructures, les équipements en électricité – télécommunications. Dans une moindre mesure, les PMA, très dépendants des capitaux étrangers, ont pu disposer de nouveaux fonds pour soutenir leur croissance. Mais cet apport reste limité car, contrairement aux pays émergents, ils n’ont pas les moyens (l’épargne préalable) de se couvrir contre les risques, ni de garantir leur solvabilité.

La

...

Télécharger :   txt (5.1 Kb)   pdf (45.5 Kb)   docx (12.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club