Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Fiche lecture Fight Club

Par   •  31 Octobre 2017  •  1 735 Mots (7 Pages)  •  179 Vues

Page 1 sur 7

...

Ainsi, au début du film, le narrateur présente une identité très imprégnée de la société de consommation avec comme symbole le modèle de vie Ikea. Mais, sa déconstruction identitaire pour être plus lucide sur la situation des objets et plus largement de la société, doit passer par l’annihilation de qui il est à travers ses objets. C’est pourquoi, son appartement doit être détruit mais surtout qu’il ne doit rien rester de son ancienne vie. D’ailleurs ce passage du film est le moment de la prise de conscience du néant de son existence à travers les objets avec la scène du frigo après l’explosion. Le narrateur doit prendre conscience que son identité est fausse pour s’en construire une nouvelle basée sur une absence totale des objets qui symbolisent le mieux la société de consommation comme par exemple, l’eau courante, l’électricité… C’est le rôle de la maison.

Le paroxysme de la société de consommation.

Les objets sont des manifestations de la société de consommation qui est la base de la critique de ce film. Dans ce type de société, l’objet a une durée de vie réduite pour être renouvelé régulièrement, mais il est aussi construit pour ce qu’il apporte. Dans la société américaine, cette consommation passe dans de nombreux domaines comme le soin, l’alimentation, les loisirs … En ce sens, le savon est un symbole important dans le film. En effet, Tyler construit du savon à partir de la graisse qu’il récupère notamment avec le narrateur dans les déchets des cliniques de chirurgie esthétique. Nous sommes ici dans la modélisation paroxysmique de la société de consommation dans la mesure où les acheteurs des savons de luxe sont les mêmes personnes qui fournissent la graisse nécessaire à la fabrication du savon. La consommation s’autoalimente pour durer. L’homo faber n’est plus le point de départ de l’objet, il est un maillon d’un système conduisant à la fabrication de l’objet par l’objet. On peut ajouter que Tyler dans ce système ne construit pas n’importe quel objet mais du savon de luxe. Le savon dont l’existence même relève de la futilité moderne des normes hygiénistes et de l’obsolescence programmée.

Objets et capitalisme.

Le livre dont le film s’inspire a été écrit en 1996. Or, nous sommes 5 ans après la chute du communiste en pleine phase de l’hyper-domination du capitalisme américain. Si nous reprenons l’histoire, on doit souligner que cette domination résulte de la mise en place du plan Marshall en Europe qui repose sur une aide financière mais aussi sur l’importation en Europe de produits américains comme les cigarettes blondes, le cinéma, l’alimentation … On retrouve bons nombres de symboles du capitalisme américain dans ce film qui révèlent la critique de la société de consommation. On peut souligner la construction identitaire du narrateur à travers les objets qu’il possède. On peut aussi voir le détournement que fait Tyler des films par incrustation d’images pornographiques, mais encore le travail de serveur de restaurant, sans oublier la destruction des immeubles bancaires … Beaucoup d’éléments du film permettent d’établir la critique du capitalisme américain qui n’a plus d’opposition dans le monde en 1990. Dans ce film, les objets sont vecteurs de la perversion capitaliste. Ils existent pour entretenir le modèle en occultant les conséquences que cela peut avoir sur les personnes. Comment construire son identité à travers des objets et présenter la stabilité mentale nécessaire pour affronter la société ?

- Conclusion

Ce film est surtout une critique de la société de consommation construite par un ensemble d’éléments depuis la construction identitaire par les objets ou la domination des objets culturels américains ou encore le savon de luxe. Chaque élément permet de confronter le spectateur à une réflexion sur sa propre condition de consommateur. Ce film est devenu culte par les multiples aspects qu’il contient au delà des objets puisque nous n’avons pas évoqué ici le rôle de la schizophrénie du narrateur ou même le flou qui entoure certains personnages. Nous pouvons dire que ce film est très contemporain vu que le néocapitalisme repose sur les perversions mises en évidence dans le film pour créer un capitalisme plus social même si le chemin est encore très long.

Barème :

- Introduction : 2 points

- Développement : 6 points (2 + 4)

- Conclusion : 2 points

...

Télécharger :   txt (11.1 Kb)   pdf (88.8 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club