Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Fiche de lecture, Guide à L’usage des travailleurs sociaux

Par   •  8 Décembre 2018  •  2 536 Mots (11 Pages)  •  86 Vues

Page 1 sur 11

...

Le plan d’un rapport

Je définis dans un premier temps l’objet du rapport/on démontrer. Dans un deuxième temps j’identifie le destinataire. Dans une troisième étape j’identifie les informations nécessaires. Dans une quatrième étape je rédige.

On ne doit pas oublier de restituer les démarches

Le contexte d’obtention des informations, les différents avis recueillis et les conditions.

Les professionnels ayant conduit l’évaluation, personnes rencontrées, conduite des entretiens, professionnels rencontrés. Etude de situation.

On doit exposer les éléments du contexte.

Le motif du rapport : la mission

Les faits à l’origine du rapport

La présentation de l’ensemble des protagonistes

Le rappel d’éléments précédents et les démarches entreprises

L’exposé de la situation est une aide auprès du décideur. On doit faire une conclusion et se positionner par rapport à l’objet du rapport. On envisage diverses possibilités de réponse. On peut évoquer les différents axes de travail envisageables et les priorités à gérer dans la situation.

Les écrits de l’accompagnement personnalisé.

Les différents écrits : bilan d’observation, projets personnalisés, suivi et évaluation des projets.

Un bilan d’observation a pour but d’évaluer une situation. Celui-ci permet de connaître les besoins de la personne pour élaborer un projet personnalisé.

Evaluer la progression d’une personne et également évaluer précisément les capacités d’une personne en référence à une tâche une activité. Il sert à restituer des observations

Le plan doit être définir en fonction de deux facteurs :la mission et les caractéristiques du public, la nature de l’activité ou dans les contextes dans lequel l’individu est.

Pour conclure le bilan on note les points observé essentiels importants à retenir. On doit faire une synthèse des atouts et des difficultés de la personne. Et également des questions en suspens , observations complémentaires à réaliser .

Plan observation possible

Les atouts les difficultés

Proposition de projet

C’est l’aboutissement d’un partage, d’une communication entre l’usager et son réfèrent et l’établissement.

Il faut d’abord rappeler le contexte de la situation. Les informations peuvent concerner :

- Les besoins identifiés avec la personne.

- Ses demandes et leur prise en compte

- Indiquer les finalités, les objectifs de l’action.

Les objectifs sont les buts concrets que l’on propose d’atteindre.

Comment construire un bilan d’action.

D’abord il faut des projets et des axes de travail, des objectifs.

Le bilan d’action permet d’établir un lien entre la situation d’une personne et son évolution et les actions qui ont réalisées.

Les objectifs sont le point de départ pour faire un bilan. On restitue d’abord objectif par objectif :

- Ce qui a été fait, ce qui n’a pas pu se faire

- Les évolutions constatées

- L’avis sur la pertinence, intérêt de la personne

- Avis argumenté sur la nécessité ou non de poursuivre cet objectif.

Il est Important de synthétiser en prenant d’un en prenant compte les objectifs de départ et les moyens qui avaient été envisagés. Les modifications importantes du projet en cours de route ainsi que les motifs. Il doit également restituer ce qui a été fait et comment, ce qui a été possible, ce qui ne l’a pas été, identifier et analyser les effets prévus et imprévus de l’action.

II La pratique des écrits

Dans un écrit, on restitue la perception de la réalité qu’on a ressenti. C’est délicat d’écrire sur quelqu’un. On ne doit pas inventer ni juger, on peut donner un avis. On doit respecter la vie privée de la personne.

Lorsque j’écris sur quelqu’un j’engage ma responsabilité sur ce que j’écris. Alors avant d’écrire je vérifie que mes analyses s’appuient sur des informations que j’ai recueillies et que je connais l’origine. Etre vigilant quand j’écris dans un contexte d’urgence ou sous le coup de l’émotion.

Je peux demander l’avis des collègues et faire partager mes écrits et faire une relecture.

Il est important de parler à la personne de sa situation avant d’écrire. On doit respecter les personnes, on ne doit pas restituer tout ce qui va et tout ce qui ne va pas. C’est-à-dire qu’on doit rechercher le positif et le négatif c’est le fondement de l’objectivité. On doit mettre en évidence les ressources et les difficultés repères notamment dans les conclusions des écrits. On doit restituer que ce qui est utile par rapport à l’objet du rapport. On doit éviter de transmettre des informations sur la vie privée sans qu’elles soient nécessaires, car cela peut créer des confusions et engendrer des représentations mentales erronées pour le lecteur.

Certaines informations doivent attirer notre attention plus que d’autres : l’histoire de vie des personnes, l’intimité physique et psychique, les caractéristiques physique ou la présentation des personnes.

On doit vérifier que nos analyses s’appuient bien sur les informations contenues dans l’écrit.

On doit assurer que nos hypothèses et les liens s’appuient sur des observations que nous avons recueillies.

ATTENTION à être vigilant à l’emploi de certains termes et expressions comme toujours, jamais, rien, tout, systématique, constant, sans

...

Télécharger :   txt (17.4 Kb)   pdf (58.9 Kb)   docx (21.2 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club