Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Devoir de pratique professionnelle (ES)

Par   •  23 Octobre 2018  •  5 138 Mots (21 Pages)  •  465 Vues

Page 1 sur 21

...

Les liens sociaux sont à développer pour que chacun trouve sa place pour se soigner, s’instruire, se former, travailler, s’épanouir… vivre ! LADAPT considère la personne comme libre, unique et souveraine. Elle doit disposer d’un droit de pensée et d’action, de libre arbitre sur sa vie et ce qu’elle souhaite en faire, et rester maîtresse de ses choix. Dans ce sens, les démarches d’écoute active et de bientraitance ainsi que l’égalisation des chances par la compensation du handicap sont à encourager dans l’environnement de chaque personne. Les conditions favorables à la prise d’initiative et à l’autonomie optimale des personnes sont à développer pour qu’elles deviennent les acteurs à part entière de leur vie et les moteurs premiers du changement. Les associations ont pour responsabilité de s’affranchir de la seule pensée commune dominante afin de laisser la plus grande place à la créativité.[7]

- L’association dans la région

LADAPT Hauts-de-France compte huit établissements (un sanitaire et sept médico-sociaux). Le site de Cambrai, lui, comprend trois structures au niveau du secteur d'activités Médico-Social, un Institut d’Éducation Motrice (IEM) et un Service de Soins et d'Éducation- Spéciale à Domicile (SSESD). Concernant le secteur sanitaire, un service de Soins de Suite et de Réadaptation Pédiatrique (SSRP). Chaque prise en charge ou accompagnement est appréhendée dans sa globalité en respectant la singularité de chacun. L’institution œuvre aux côtés des personnes en situation de handicap dans le combat ordinaire, celui de leur vie quotidienne, pour qu’elles puissent vivre ensembles et égales selon cinq axes ; accompagner, former, scolariser, sensibiliser et soigner.

- LADAPT Cambrai

Pour ma part, mon stage se déroule à l’Institut d’Éducation Moteur. Les IEM font partie des établissements et services qui accueillent et accompagnent des enfants ou des adolescents présentant une déficience motrice quelle qu’en soit la cause. L'accueil se fait en externat ou internat. La scolarité a lieu au sein du centre ou en intégration (partielle ou totale) dans une école, un collège ou un lycée extérieur de l'établissement. Une formation préprofessionnelle est proposée aux adolescents. Le centre accompagne 90 enfants âgés de 3 à 20 ans.

Le fonctionnement et la spécificité de mon lieu de stage mettent en exergue l'imbrication organisationnelle des deux établissements en termes de ressources humaines et budgétaires ainsi de la culture commune qu'il a fallu insuffler entre les ESMS[8] et le SSRP[9]. Comment les lois 2002.2[10] et 2005.102[11] ont façonné au fil du temps la place de l'usager dans l'institution et permis aux concepts du prendre soin et de l'inclusion de venir interroger le sanitaire. L'évolution conjointe des deux secteurs et les volontés publiques sont de plus en plus accès sur le rapport à la personne dans sa singularité, le prendre soin, la qualité du séjour et du parcours, l'éducation à la santé et l'ouverture sur l'extérieur.

Je suis stagiaire dans le groupe des adolescentes âgées 15 et 20 ans. Le groupe est composé de 15 filles en internat et 5 demi-pensionnaires[12]. Nous accompagnons les adolescentes dans les actes de la vie quotidienne (lever, repas, toilette…) mais également dans la construction de leurs avenirs. Nous travaillons beaucoup l’autonomie (sociales, professionnelle, physique).

Ces filles présentent un handicap physique et moteur avec ou sans troubles associés. Le groupe fonctionne en internant soit du lundi 8h30 au vendredi 16h30. Un service restreint pour les internes permanents existe pour 3 places. Les jeunes suivent soit un enseignement adapté sur site, soit en inclusion dans les collèges et lycées. Soit un enseignement axé sur la préformation en milieu protégé ou un accompagnement de jour dans le cadre de la préparation à la vie sociale.

Les objectifs[13] du groupe sont :

- Permettre aux adolescents d’affirmer leurs personnalités, de se prendre en charge afin d’arriver à une certaine autonomie suivant leurs handicaps.

- D’acquérir une confiance en soi suivant leurs personnalités

- De se préparer à la vie extérieure ainsi qu’a la citoyenneté

L’apprentissage à la vie extérieur est l’un des gros points travaillé. Nous pouvons apprendre aux adolescent(e)s à se déplacer dans la ville ou encore à cuisiner… Tout dépend des objectifs définis dans son projet.

Pour travailler l’autonomie à la vie extérieure, l’établissement dispose d’un appartement dans une ville voisine. Celui-ci est un outil pédagogique, il permet aux éducateurs et ergothérapeutes d’amener un jeune ou parfois un groupe de jeune. Là-bas, ils peuvent se sentir comme chez eux, le temps d’un repas.

- Rôle de l’éducateur au sein de l’IEM

La population accueillie est très diverse, certains enfants ont acquis le verbal, d’autres fonctionnent avec des pictogrammes, d’autres répondent avec des sons, des gestes…

Les professionnels tentent de développer chez l’enfant sa capacité d’intégration, tout en respectant sa différence. Ils accompagnent l’enfant :

- Dans les activités quotidiennes, ils développent au maximum l’autonomie de l’enfant et l’aident à prendre conscience de ses difficultés, mais aussi de ses capacités.

- Dans les activités de loisirs : ils proposent des activités éducatives, artistiques, des sorties qui sont parties intégrantes du projet de l’enfant.

- Le projet éducatif est l’un des volets du projet global individualisé de l’enfant. Nous construisons avec l’enfant son Projet Individualisé d’Accompagnement (PIA). Il fixe les méthodes pédagogiques ainsi que les accompagnements adaptés à mettre en œuvre par les professionnels selon les particularités de l’enfant pris en charge. Dans celui-ci est intégré le projet de scolarisation qui constitue son volet scolaire, conforté par l’outil ESS[14].[15]

Nous proposons aux enfants des activités en s’appuyant sur les compétences et les goûts de l'enfant mais aussi ses besoins. Ceci dans le but de lui permettre de dépasser ses difficultés. Les enfants/ adolescents peuvent rencontrer des difficultés sensoriels, en particulier le toucher. Par exemple pour cela nous pouvons travailler la manipulation d’objets.

En

...

Télécharger :   txt (34.2 Kb)   pdf (85.2 Kb)   docx (29.1 Kb)  
Voir 20 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club