Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Biographie d'Arthur Rimbaud.

Par   •  22 Mai 2018  •  1 410 Mots (6 Pages)  •  428 Vues

Page 1 sur 6

...

- Le voyant

L’enfant précoce et d’une grande sensibilité aspire à s’éloigner de son milieu familial et provincial et a une soif de nouveauté. Il va alors mener l’expérience du voyant. « Je dis qu’il faut être voyant. Le poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens » Une saison en enfer, 1873

(Selon Rimbaud, le poète sera voyant s’il mène une vie en marge de toute morale, s’il sollicite tous ses sens et des expériences dangereuses. Il connaitra toutes les formes d’amour de souffrance et de folies).

Ce dérèglement de tous les sens renvoie aux correspondances baudelairiennes. En effet, Charles Baudelaire a établi la parenté qui unit les parfums, les couleurs et les sons. Mais Rimbaud veut le dépasser puisqu’il lui reproche un certain conservatisme dans son expression. Le dérèglement va aboutir chez Rimbaud à une fusion entre son imagination et sa pensée, entre le monde extérieur et son monde intérieur s’habituant à l’hallucination, que l’on peut retrouver dans « Délires II. Alchimie du verbe », Une saison en enfer.

A ses débuts, Rimbaud à sollicité la protection de Théodore de Banville, mais il va de plus en plus s’éloigner du cercle du Parnasse. Rimbaud se dévoile alors à travers une forme poétique libérée. La généralisation du principe des correspondances est acquise dès le sonnet des « Voyelles » (1871), ouvrant la voie au « vers libre » – c’est-à-dire non rimé :

« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles, /

Je dirai quelque jour vos naissances latentes ».

Les poèmes en prose des Illuminations (publié en 1886) constituent l’aboutissement du processus.

Rimbaud déstructure la phrase, rompt les rythmes accoutumés, invente des sensations nouvelles en bouleversant les anciennes, fait communiquer les mondes du visible et de l'invisible – en un mot, il s'agit de « trouver une langue », un langage universel.

- L’homme aux semelles de vent

Les voyages de Rimbaud vont marquer ses œuvres. Son séjour en Belgique et en Angleterre avec Verlaine va marquer les œuvres des deux poètes, notamment les Illuminations de Rimbaud. Par ailleurs, Une saison en enfer exprime son dégoût d’une existence désordonnée. Moi ! moi qui me suis dit mage ou ange, dispensé de toute morale, je suis rendu au sol, avec un devoir à chercher, et la réalité rugueuse à étreindre ! […] Enfin, je demanderai pardon pour m'être nourri de mensonge. Et allons. Mais pas une main amie ! et où puiser le secours ? » (« Adieu »).

Mais cette carrière de génie précoce commence à prendre fin prématurément lorsque Rimbaud quitte l’Europe.

- Rimbaud, poète et légende

Rimbaud, de part sa personnalité fut un personnage très charismatique. Dès son adolescence, il affiche son refus de l’autorité, et s’oppose à sa famille, il s’oppose au pouvoir dominant lors de la guerre franco-prussienne, ou encore aux rites du milieu littéraire, en affirmant son opposition aux traditions artistiques, « la vieillerie poétique ».

Ce personnage ambigu inspirera les générations futures, grâce à ses idées, ses croyances et ses goûts. Paul Claudel affirmera reconnaître un « ange » dans l’écrivain. « Rimbaud dans Une saison en enfer aurait accédé à « l’esprit » et au principe de la « rime intérieure » (Paul Claudel, « Préface aux œuvres d’Arthur Rimbaud » [1912], Positions et propositions, 1928).

Le poète et critique André Breton déclarera Rimbaud « surréaliste dans la pratique de la vie et ailleurs » (Manifeste du surréalisme, 1924). Selon Breton, l’« autre » (Lettre à Georges Izambard, 13 mai 1871) s’apparente à un double de Rimbaud, qui s’imprègne du réel suivant un processus involontaire ou même inconscient, préfigurant l’écriture automatique.

...

Télécharger :   txt (8.8 Kb)   pdf (52.2 Kb)   docx (15.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club