Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

HDA Pink Floyd "Another Brick in the wall"

Par   •  29 Octobre 2017  •  1 143 Mots (5 Pages)  •  1 042 Vues

Page 1 sur 5

...

D'un point de vue musicale :

-Le titre est formé sur un texte, qui est répété à deux reprises : la première fois par Roger Waters, la seconde par une chorale d'enfants . Après cette partie, un pont instrumental avec un solo de guitare électrique termine la chanson. Les accords sont les mêmes sur la totalité du titre, et sont joués à la « manière disco » (cocottes), style très en vogue à cette époque. Cette monotonie peut se faire interpréter par la répétition du quotidien des élèves.

-Les techniques particulières :

3.25 : Re-recording pour le 2nd couplet. Mixage qui duplique la piste créant ainsi l’illusion d’un chœur beaucoup plus important. L’extrait du film traite l’image de la même façon.

Laisser jusu'à 4.04 puis 5.40: Technique du sampling (ou échantillonnage). Insertion de sons ( sonnerie de téléphone, voix de professeur , cris, bruits de cour ...)

-Liens paroles, musique et images : Le thème de l’aliénation :

a). Privation du droit d’expression = répétition des textes (absence de communication) + rythmique de la batterie et mélodie du thème très répétitives, les enfants marchent à la « chaine » (2.27), au pas comme des petits robots + la rythmique binaire (1 – 2 et 1 – 2 ...)

- La violence exercée par l’adulte = « No dark sarcasm » = violence mentale (0.59) et physique (2.14)+ enfants parqués comme des animaux + chant des enfants amplifié volontairement en studio (re-recording).

b). Le conformisme (4.03-4.20)= enfants au visage masqué et défiguré , condamnés à suivre une seule route (tapis roulant) qui les mène à l’abattoir (le hachoir) + rythmique et thème répétitifs et tonalité très affirmée qui nous enferme dans une ambiance sombre + les marteaux dans la machine, symbole de pouvoir de construction(le mur) et de déconstruction !

-Le thème de la révolte :

a). (4.20) L’ensemble des élèves se révolte = solo guitare électrique très fort et très rock (effet bender, slide vibrato...), au son parfois saturé (plus de paroles) = destruction du mur.

b). Le choix de la révolte = le choix du solo de guitare (= préférer la liberté à l’enfermement).

5/ Conclusion

La chanson Another brick in the Wall dénonce le pouvoir exercé par les professeurs et la rigidité du système scolaire britannique dans les années 1950. Quand les enfants chantent "We don't need no education", ils n'évoquent pas l'instruction en général, mais la forme d'instruction qu'ils ont reçue dans leurs vies. Il y a d'ailleurs un point obscur sur la double négation contenue dans cette phrase et qui pourrait bien vouloir dire en fait "Nous avons besoin d'instruction".

Ainsi, contrairement à ce qu'on pourrait penser, cette chanson ne prône ni l'abolition de l'éducation, ni l’anarchie. Elle revendique un droit à l’expression (solo 2ème partie) pour l’individu et réclame à l’adulte-enseignant une bienveillance et de l’ambition pour l’enfant-élève.

...

Télécharger :   txt (7.2 Kb)   pdf (70.8 Kb)   docx (12.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club