Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Compte rendu Berlin 2016.

Par   •  3 Juin 2018  •  1 558 Mots (7 Pages)  •  476 Vues

Page 1 sur 7

...

Les personnes à la charge de la scénographie et la lumière ont été Natalia Sedano et Xiomara Gonzalez, qui ont donné une proposition très intéressante quant à la scénographie, les décors, et les costumes, additionnés aux effets de lumière. Cela consistait à allumer les zones où les acteurs allaient jouer : le front, le centre, un côté ou l’autre, pour mettre accent aux personnages qui sont en train de parler, et non ceux qui sont sur scène mais qui ne participent pas à la partie de l’histoire qui est en train de se développer.

Un exemple est l’effet de contre lumière où on peut apercevoir seulement des silhouettes. [pic 10]

Personnellement, je trouve que ce type d’illumination attire beaucoup l’attention des spectateurs, car elle est très différente par rapport au reste de la pièce, cette illumination résulte très jolie et intense.

[pic 11]

Un autre aspect que j’ai bien aimé c’était l’idée de créer des effets sonores en disant le dialogue, mais en disant aussi les didascalies. En se tournant pour jouer leur rôle et disant les didascalies, ils sont arrivés à donner un bon effet de parallélisme, qui est un des points positifs de cette représentation.

À la fin, toutes ces règles et constantes qu’ont été prises en compte pour le déroulement de la pièce ont été complètement oubliés. Nous arrivons à un final totalement bizarre. Quand cette dernière scène commence, nous nous rencontrons avec un œuf, une bouteille de ketchup, un nacho et une poivrière.

Au début on ne comprend rien, mais quand on se souvient du début de la pièce, on se rend compte que ce sont les choses que la zébra mentionne quand la pièce commence : ce sont les personnages d’une autre pièce que les personnages des acteurs vont représenter comme dernier recours pour ne pas mettre fin à leur métier d’acteurs de théâtre. Si la première pièce évoquée était mauvaise, celle-ci est encore pire. Les personnages commencent à danser sans aucun sens et la seule chose qu’on peut faire en le voyant c’est rire. Car c’est vraiment la finalité de cette dernière scène, faire rire les spectateurs pour maintenir une donne idée générale de l’œuvre. [pic 12][pic 13]

Malheureusement, je n’ai pas aimé cette pièce de théâtre. Et ce n’était pas par l’actuation des acteurs, car j’ai trouvé que ces acteurs étaient vraiment de « bons » acteurs. Il m’a plu leur représentation quant à leur travail sérieux, leur capacité de travailler en équipe, leur coordination et leur engagement avec les personnages. Tous ont bien joué leur rôle, mais malgré tout, ça n’a pas été suffisant pour offrir un vrai bon spectacle. Et je remarque que ce n’était pas à cause des acteurs, mais du déroulement l’histoire lui-même. C’était une bonne proposition de créer une pièce de théâtre qui traite le thème du théâtre et qui présente dedans une autre pièce de théâtre. C’était vraiment intéressant, mais finalement cette représentation n’a pas répondu aux exigences pour donner un bon spectacle.

Le rythme est bon au début, on sent que ça va bien, et soudain on est en train de voir une autre scène complètement différente et on perd le sens de l’histoire. Et ce n’est pas seulement ça, aussi dans certaines parties on peut sentir qu’il va trop lent le déroulement de la scène ; on le sent lourd et ennuyeux car ces parties sont très longues et maintiennent le même volume. Alors le spectateur ne prenne plus d’attention, on se distrait et on perd le fil de la pièce. C’est pour cela qu’à la fin on a traité d’ajouter quelque chose de drôle pour diminuer ce sentiment d’ennui, et le résultat a été la dernière étrange scène avec le danse des aliments el le viol de l’œuf.

En conclusion, il y a eu des points positifs dans cette pièce comme l’illumination, la scénographie et les effets sonores crées par les acteurs. Mais il y a encore des points négatifs qui restent qualité à l’œuvre, tels que le sentiment trop sérieux, le rythme lent et le sentiment de pesanteur, ainsi que la perte du sens dans le déroulement de l’histoire, des deux, ce que m’a donné une grande envie de dormir et de cette manière je n’avais rien compris jusqu’au jour suivant quand j’ai décidé de réfléchir profondément chaque élément de la pièce et j’ai finale compris toute l’histoire.

...

Télécharger :   txt (9.7 Kb)   pdf (52.7 Kb)   docx (14.3 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club