Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Symbolique des Couleurs

Par   •  8 Novembre 2018  •  1 741 Mots (7 Pages)  •  3 Vues

Page 1 sur 7

...

- Symbole négatif : vanité, orgueil, plus le orange est rouge plus il est violent → l’orgueil peut aller jusqu'à la dominance.

- Les Effets : rend créatif, joyeux, création de bien être et de chaleur (rapport au feu de bois)

- Le violet : ne vient pas d’éléments naturel mais d’un code culturel (le violet était porté par ceux qui étaient en haut de la pyramide religieuse, très respectés ils faisaient peur, brandissent l’étendard du paradis & de l’enfer) : le contact qu’on avait avec le violet passait par la religion. A l’époque il est négatif ; mettait mal à l’aise, les gens n’aimaient pas du tout le violet.

- Symbole positif : la dignité (comme étaient dignes les grands religieux & comme devait être digne l’homme qui les rencontrait), la gravité (dans le sens du sérieux ; l’air des hommes qui le portait), la profondeur spirituelle, la couleur de la cérémonie religieuse, de la connaissance (ces hauts perso. de l’église connaissaient les textes, lisaient le latin, le grec… savoir non accessibles de la plupart des autres hommes).

- Symbole négatif : La crainte (à l’égard de ces hauts dignitaires, de Dieu, du péché), il y a lgt la première couleur autorisée après le noir dans une période de deuil, couleur de la mélancolie, qui tourne autours de la mort, de la crainte, distance.

- Effets : ça crée la gêne, une distance.

- Le marron : Vient du bois, de la terre ; symboliquement positive et négative.

- Symbole positif : la stabilité, côté immuable des choses, la tradition, le conservatisme, le matérialisme, le passé.

-Symbole négatif : passéisme, le conservatisme négatif, la stagnation, couleur de l’excrément, de la saleté.

- Les effets : tout seul ça déprime (mais si on ajoute du jaune, du orange, ou du rouge : foyer, feu),

- Le blanc : Vient du lait (pour être blanc doit ê pur), et de la neige (pour être blanche elle doit être pure).

- Symbole positif : Couleur de la paix, de l’innocence, de la discrétion, pureté, hygiène, perfection (dans le sens : pas de tâche, pas d’erreur), couleur du passage d’un stade à un autre (mariage : fille de à mère de, communion, vêtements du dimanche), de l’aristocratie (pour porter du blanc il ne faut pas travailler de ses mains puisque c’est salissant.

- Symbole négatif : manque d’âme, de personnalité, peu connoter le malaise, la maladie, la mort.

- Les effets : ça calme, crée une sensation de vide, de vertige, refroidi, dématérialise. (Ex : les cellules blanches, rondes, insonorisées rendent fou, rappelle l’hôpital).

- Le noir :

- Symbole positif : symbole distinctif, classe, le caractère officiel. En pub & en com° c’est devenu un symbole de luxe & de classe, la photo en n&b : classe, haut de gamme.

- Symbole négatif : la mort, le deuil, les ténèbres, la nuit, peur, angoisse, malheur, menace.

- Effets : ça mincit, donne de la classe, du sérieux. Tout seul il déprime.

- Le gris :

- Symbole positif : c’est le sérieux, le convenable, plus il est foncé plus il prend les connotations « classe » du noir, plus il est blanc plus il prend les connotations « sans personnalité » du blanc.

- Symbole négatif : la tristesse, connote la pauvreté (quand on travaillait avec la terre, les animaux… → idée de sale), couleur du désespoir.

- Effets : ça déprime, attriste.

- Le rose : arrivé depuis peu dans le monde masculin. Avec des gens de notre âge pas vraiment de pb, mais avec des gens un peu plus vieux « décodage barbare » : un garçon qui porte quelque chose de rose peut être vu comme homosexuel par qqun qui a vécu dans une scté rose=fille, bleu=garçon.

- Symbole positif : la tendresse, l’amour pur, l’enfance ; la femme pure, fraîche → le jeune âge de la femme.

- Symbole négatif : A notre époque : symbole niaiserie, mièvre, «elle est gentille», (+ si blonde aux yeux bleus (cliché) : « femme enfant »).

- Effets : ça fait retombé en enfance, coté sucré, adoucissant, cotonneux (le rose pale)

Rose vif : coté énergisant du rouge mais plus en douceur.

Idée de fraicheur, « bébé » (peau de bébé).

→ TOUS CES CODES NE SONT VALABLES QU’EN EUROPE.

...

Télécharger :   txt (10.1 Kb)   pdf (52.8 Kb)   docx (574.1 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club