Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse de l'armure d'Iron man

Par   •  12 Novembre 2018  •  2 775 Mots (12 Pages)  •  102 Vues

Page 1 sur 12

...

On prend la masse volumique de l'alliage composant l'armure que l'on multiplie par l'épaisseur de celle-ci (4,51*0,4).

On obtient 1,804g ce qui représente la masse d'un morceau de l'armure d'1 cm2 de largeur.

On multiplie donc ce résultat par la surface corporelle de l'armure (1,804*19300).

On obtient 34817,2g que l'on convertie en kilos : 34,81kg.

La masse de l'armure serait donc de 34,81kg, on y ajoute la masse de l'homme (75kg) et on trouve 109,81kg (34,81+75).

En faisant un produit en croix, il faudrait un réservoir contenant 35,13L de kérosène pour faire voler l'armure une heure ce qui serait logiquement impossible à faire tenir sur l'armure.

Le kérosène a une masse donc il faudrait encore rajouter du kérosène.

Le kérosène a une masse volumique de 0,8cm3.

Le réservoir aurait donc une masse de 28,1kg (0,8*35,13) que l'on rajoute à la masse de l’armure ; on obtient une armure de 137,9kg.

On refait le produit en croix : l'armure devrait donc transporter un réservoir de 44,1L (6400*137,9*20000) qui aurait donc une masse de 35,3 kg.

On répète la même opération plusieurs fois, et on obtient donc un réservoir d'environ 50L pour pouvoir faire voler l'armure une heure ce qui est impossible à faire tenir sur l'armure.

II) résistance et équipement

A) Résistance

Matthieu

l'amure est composée de l'alliage or-titane. Cet alliage permet à l’amure d’avoir une bonne résistance au dégâts mais aussi a la chaleur ce qui permet de résiste a toute sorte de dégâts (missile, chaleur, balles, chute).

La résistance à la chute : l'armure peut être résistance, mais le corps ne peut pas subir une chute trop forte : le fait que le corps ne pourra pas supporter un tel choc en s'écrasant sur le sol.

En effet, les organes vont subir une décélération trop rapide, ce qui aura pour effet de les projeter contre la paroi abdominale et les côtes.

Cela va donc entraîner le déchirement des tissus sanguins et de nombreuses hémorragies.

On sait que la distance pendant laquelle iron man a commencé et terminé sa décélération est égale à l’air du triangle rectangle représenté en bleu sur la figure ci-contre (diagramme de vitesse)

On suppose que cette distance est de 1m (trou).

Donc, l'aire du triangle fait 1m².

De plus, en utilisant regressi et aviméca, on a obtenu une vitesse dans l'extrait (chute) de 60m/s.

On sait que l'aire d'un triangle est (base*hauteur) /2 ; donc l'aire du triangle est de 60*t/2 30t =1m t= 1/30 donc t=30*10-2 s.

De plus, on sait que Δv=vf -vi =acc*t

= 0-60 =acc*t

Donc acc=-60/t = -60/30*10-2 =180g.

Donc on en conclut que Iron man en chutant a reçu une décélération de 180g et a survécu.

Etienne

En réalité, cela serait complètement impossible.

En effet, l’homme qui détient le record de l’accélération subie la plus forte de G et qui a survécu longtemps après (environ 45 ans) est John Paul Stapp.

Il est mort à 89 ans mais a subi des séquelles toute sa vie, notamment au niveau des yeux et donc de la vision.

John Stapp était un colonel de l’Us Air force qui a fait des expériences sur la résistance du corps humain à l’accélération et la décélération.

Il s’utilisait lui-même comme cobaye dans le but d’améliorer les conditions de sécurité dans le domaine de l’aéronautique.

Son expérience la plus terrifiante s’est déroulée en 1954.

Pendant cette expérience JPS est passé de 1000km/h à 0km/h en 1,4 secondes, cela signifie qu’il a subi une force de 40G.

Ce choc représente l’impact que subit une voiture qui rentre dans un mur à une vitesse de 100 km/h.

Matthieu

La résistance aux balles :

Le titane lui-même est déjà utilisé comme blindage dans l'industrie militaire, justement du fait de sa résistance mécanique importante et une bonne ductilité.

Cela signifie qu’il peut se déformer facilement sans se rompre (la capacité d'un matériau à se déformer plastiquement sans se rompre).

Il peut aussi résister à la corrosion (l’altération d'un matériau par réaction chimique avec un oxydant (le dioxygène et le cation H+ en majorité))

La grande résistance de l'armure peut servir à dévier les balles, en effet l’amure est résistante et encaissera le choc ce qui protège le corps de la balle.

A l'image des gilets pare-balles modernes, l'armure ne dévie pas la balle d'une arme de poing comme dans les films. (Iron man résistance au balles)

Elle la stoppe en absorbant l'énergie cinétique qu'elle dégage et en la répartissant sur la plus grande partie du corps afin de diminuer son pouvoir de pénétration.

Même si la balle ne pénètre pas, le tir puissant peut engendrer des dommages sur le corps (hémorragie interne, fractures des côtes).

Malheureusement, le titane n'est pas indestructible et l'armure de 4 mm d'épaisseur peut être transpercée par des balles d'armes plus puissantes.

La résistance au température extrême :

Le titane et l’or ont tous deux une bonne résistance au température extrême, en effet, le titane a pour point ébullition de 3287°C et l’or

...

Télécharger :   txt (18.2 Kb)   pdf (68.2 Kb)   docx (23.5 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club