Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Cycle cellulaire et erreurs.

Par   •  4 Juillet 2018  •  1 053 Mots (5 Pages)  •  440 Vues

Page 1 sur 5

...

filles, étape que l’on appelle la cytodiérèse. Ainsi, on remarque que la mitose est une reproduction conforme de la cellule. L’information génétique contenue dans la cellule mère (cellule initiale) est normalement transmise à l’identique aux deux cellules-filles (cellules finales). Les deux cellules filles sont donc parfaitement identiques.

[Illustration : L’interphase et les étapes de la mitose.]

Les cellules se divisent tout au long des cycles cellulaires, qui comprennent une interphase (période hors division) et une mitose (période de division). Le cycle cellulaire suit donc un schéma répétitif de reproduction.

[Illustration : Graphique d’un cycle cellulaire. ]

.

.

Partie II : Les anomalies chromosomiques et leur explication.

On appelle anomalie chromosomique tout changement du nombre ou de la structure des chromosomes.

.

1. Les anomalies de nombre.

Les anomalies de nombre sont dues à la présence d’un ou plusieurs chromosome(s) en plus ou en moins. L’absence d’un chromosome est relativement rare ; la présence d’un chromosome surnuméraire est, quant à elle, assez répandue. On appelle cela une trisomie. Il en existe plusieurs types : la trisomie 21 (syndrome de Dawn), la trisomie 18 et 13 (syndrome de Patau), ou encore la trisomie des chromosomes sexuels XXX ou XXY (syndrome de Klinefelter). Ces anomalies peuvent apparaître de plusieurs manières :

- Homogène : on constate un déroulement anormal de la formation des deux gamètes : deux chromosomes d’une même paire peuvent se retrouver dans un même gamète ; s’il est fécondé par un gamète normal, l’œuf sera trisomique.

- En mosaïque : il s’agit d’une non-séparation d’une paire de chromosomes malgré plusieurs mitoses de la cellule-œuf initialement composée d’un caryotype et de cellules au caryotype normaux.

- Polyploïdes : on remarque la présence de plusieurs chromosomes de chaque type due à un accident de fécondation. .

.

2. Les anomalies de structure.

Les anomalies de structure sont présentes dès la conception de la cellule-œuf ou peuvent être formées au cours des premières mitoses. Elles sont dues à différents types de changement de la structure du chromosome :

- Délétion : perte d’un fragment d’un chromosome ; elle est située à un ou aux deux bout(s) d’un chromosome mais peut également être localisée en son milieu.

- Translocation : soudure d’un fragment de chromosome sur un autre chromosome ayant également subi une cassure.

- Inversion : un chromosome subi deux cassures ; le fragment situé entre ces deux cassures reste à sa place mais subit une rotation à 180 degrés : ainsi, la séquence des gènes ne subit ni perte ni gain de matériel génétique.

.

.

Conclusion.

Un cycle cellulaire comprend donc plusieurs phases (G1, S, G2, M) ayant toutes une mission bien précise. Le cycle cellulaire permet donc la transmission, à l’identique, des informations contenues par la cellule mère aux deux cellules-filles qui résultent de la mitose (phase M). On remarque cependant qu’il existe des anomalies de nombre (présence ou absence d’un ou plusieurs chromosomes) ou de structure qui peuvent altérer la séquence des gènes de la cellule et éventuellement entraîner des maladies comme la trisomie. Il arrive cependant que l’information génétique, portée par la cellule mère, ne soit pas parfaitement transmise à ses descendantes…

...

Télécharger :   txt (6.9 Kb)   pdf (47.1 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club